1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions

Alcool, cannabis et tabac : une consommation en hausse chez les lycéens

Durant les années de lycée, la consommation de tabac, de cannabis et d'alcool s'intensifie chez les jeunes. C'est ce que révèle une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Un résultat qui tient compte du choix de la filière scolaire et de l'accessibilité aux produits.

Rédigé le , mis à jour le

Alcool, cannabis et tabac : une consommation en hausse chez les lycéens
Alcool, cannabis et tabac : une consommation en hausse chez les lycéens

Tabac, cannabis et alcool : la consommation de ces substances augmente chez les jeunes, une fois qu'ils intègrent le lycée. C'est la conclusion tirée d'une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), publié lundi 9 décembre 2013, dans son numéro Tendance. Les auteurs de l'enquête font le point sur les usages de tabac, de boissons alcoolisées et de cannabis chez les lycéens. Ils tiennent également compte de l'environnement des lycéens, de leur orientation scolaire (générale et technologique ainsi que professionnelle) et de l'accessibilité aux produits.

Le lycée, une période propice aux expériences

L'enquête dévoile que 66% des élèves de seconde consomment du tabac, parmi lesquels 27% en font quotidiennement usage. La proportion de fumeurs en classe de terminale s'élève à 74% dont 31% fument tous les jours.

Quant à leur consommation de boissons alcoolisées, plus de neuf élèves sur dix ont déjà bu de l'alcool avant d'entrer au lycée. Une période qui est davantage propice à l'apparition des premiers comportements d'alcoolisation excessive. Le phénomène est bien connu. Il s'agit du binge drinking. Une tendance qui a augmenté de 10%, sur ces trois dernières années, chez les jeunes de 17 ans, selon les chiffres de l'OFDT. Au courant de l'étude, la moitié des lycéens avoue avoir déjà été ivre en première année de lycée. Ils représentent une part de sept lycéens sur dix en dernière année.

Le cannabis n'est pas en reste. Plus de la moitié des élèves en terminale, soit 52% ont déjà consommé cette drogue contre 41% en seconde.

L'orientation scolaire, prédispose-t-elle à en consommer plus ?

Selon l'étude de l'OFDT, les élèves de la filière professionnelle sont plus nombreux à fumer quotidiennement et à consommer régulièrement de l'alcool, que des lycéens des classes générales et technologiques. Quant à l'usage du cannabis, l'enquête ne souligne aucune différence.

Pourtant, en dernière année de second cycle, la consommation de tabac et d'alcool est en recul pour la filière professionnelle, en raison du décrochage de certains élèves.

En filière générale et technologique, c'est l'usage régulier de cannabis qui observe une nette baisse correspondant à un "effet bac". La consommation de cette substance est contre-indiquée avant le baccalauréat.

Peu de difficultés pour accéder aux produits

Plus de deux tiers des lycéens (69%) admettent avoir peu de difficultés à se procurer des cigarettes. L'âge modifie peu le niveau d'accessibilité perçue ou celui d'achat de cigarettes, contrairement à l'approvisionnement en boissons alcoolisées. L'âge est ici un critère discriminant. Le cadre privé (soirées, dîners,…) qui ne nécessite pas d'acheter personnellement sa boisson, demeure un des lieux privilégiés d'alcoolisation des lycéens.

Quant au cannabis, la moitié des lycéens l'estime facilement accessible malgré son interdiction à la vente, passible d'emprisonnement.

En savoir plus sur les jeunes et les drogues