1. / Maladies
  2. / Diabète

Diabète: des pompes à insuline "piratables", selon son fabricant

EN BREF – L'éventuel piratage des pompes à insuline Animas® permettrait de programmer une dose d'insuline plus importante que prévu.  

Rédigé le

Diabète: des pompes à insuline
Pompes à insulines Animas®, présentées sur le site du fabricant. (DR)

Le groupe Johnson & Johnson a indiqué, mardi 4 octobre, qu'une faille a été détectée dans sa pompe à insuline de marque Animas® destinée à la prise en charge du diabète. Il est en effet possible que la puce informatique insérée dans cette pompe soit piratée, ce qui permettrait de programmer une dose d'insuline plus importante que ce qui est prévu.

Un risque "extrêmement faible"

Le risque d'un piratage reste toutefois "extrêmement faible", affirme Johnson & Johnson dans un communiqué, faisant valoir que le pirate devrait se trouver à moins de 800 mètres de la pompe et disposer en outre d'une certaine expertise technique et d'un équipement sophistiqué.

Le groupe préconise toutefois à ses utilisateurs de ne pas hésiter à éteindre leur pompe. Les pompes à insuline Animas® ne sont disponibles qu'aux États-Unis et au Canada, a précisé Johnson & Johnson, qui a également saisi les autorités américaines.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus