1. / Maladies
  2. / Covid

Non, le vaccin contre le coronavirus ne rend pas stérile

C’est une fake news qui circule depuis le début de l’année : le vaccin contre le covid-19 pourrait rendre stérile. Une information totalement fausse, mais qui tourne sur les réseaux sociaux, et suscite l’inquiétude de millions de femmes.   

Rédigé le

Non, le vaccin contre le coronavirus ne rend pas stérile
Crédits Photo : © Shutterstock / Velishchuk Yevhen

Le vaccin contre le covid-19 peut-il vous rendre stérile ? C’est ce que prétendent des rumeurs tenaces, qui circulent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Malgré l’absence de preuves pour étayer cette théorie, elle rencontre un certain succès, notamment aux États-Unis. 

Près des deux tiers des personnes disant être sûres qu'elles ne se feront pas vacciner s'inquiètent des conséquences sur leur fertilité, selon un sondage de l'institut américain Kaiser Family Foundation publié début mai. Pourtant, il n’existe aucun lien scientifiquement établi entre vaccination et stérilité. 

Un vaccin qui empêcherait la fabrication du placenta ?

Ces craintes autour de la fertilité sont nées d’une lettre, écrite par deux médecins, Wolfgang Wodarg et Mike Yaedon. Dans cette pétition adressée à l’Agence européenne du médicament en décembre 2020, les deux médecins s’inquiètent car une des protéines nécessaires à la fabrication du placenta, la syncytine 1, ressemble à la protéine spike, la clé qui permet au coronavirus de pénétrer dans nos organismes. 

Or, les vaccins entraînent la fabrication d’anticorps, destinés à lutter contre cette protéine. Pour les deux médecins, il existe donc un risque que le corps se "trompe" et se mette à produire des anticorps contre la syncytine, rendant impossible la fabrication du placenta, et donc la grossesse.  

Une hypothèse qui ne se base sur aucune étude scientifique : la pétition elle-même mentionne que, pour le moment, rien n’indique que cette confusion des anticorps pourrait se produire. Les deux médecins affirment juste que "si c’était le cas", cela pourrait entraîner une infertilité chez des millions de femmes. 

Une fake news reprise par un médecin français

Sur les réseaux, la supposition des deux médecins devient rapidement une affirmation : le vaccin contre le covid-19 rend stérile. La fake news se répand : sur Facebook, on peut lire que 97% des vaccinés deviennent stériles ou qu’un simple rapport sexuel avec un homme vacciné peut suffire à nuire durablement à la fertilité d’une femme. 

En France, cette fake news est reprise par le Dr Louis Fouché, anesthésiste réanimateur à Marseille dans une interview à Nexus, un magazine “consacré aux pseudosciences et prompt à relayer des allégations infondées” selon le service de fact checking de l’AFP. Proche des milieux complotistes, il affirme dans la vidéo, publiée sur Facebook, que le "problème de la syncitine" pose un "risque d'infertilité".  

Ni preuves ni fondement scientifique

L'exclusion des femmes enceintes des premiers essais cliniques a contribué à créer ces peurs, qui n'ont rien de nouveau. "Ils se contentent de recycler les éléments qui, pour les vaccins existants, étaient déjà source de craintes, même si cela ne repose sur aucun fondement scientifique", souligne Devon Greyson, professeur à l'université du Massachusetts Amherst. 

"Il n'y a aucune preuve suggérant que le vaccin puisse causer l'infertilité", rassure l'American College of Obstetricians and Gynecologists. Mais la campagne de vaccination américaine accuse le coup : chez les 18 à 49 ans, 50% des femme expriment des craintes que "le vaccin contre le covid-19 puisse avoir un effet négatif sur leur fertilité à l'avenir".