1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Tumeurs cérébrales

Les tumeurs cérébrales sont-elles en augmentation ?

Pourquoi les tumeurs cérébrales sont-elles fréquentes chez l'enfant ? La recherche apporte-t-elle des réponses sur ce point ? Les tumeurs cérébrales sont-elles en augmentation et si oui, pour quelles raisons ?

Rédigé le , mis à jour le

Les tumeurs cérébrales sont-elles en augmentation ?

Les réponses avec le Dr Ryad Djedid, neurochirurgien :

"Les tumeurs cérébrales de l'enfant sont très différentes des tumeurs de l'adulte. Elles sont différentes, leur région est différente… et forcément leur prise en charge est également très différente. Mais il n'y a pas forcément plus de tumeurs cérébrales chez l'enfant. Elles ne sont pas plus fréquentes.

"On voit de plus en plus de tumeurs cérébrales. Il y a de plus en plus de tumeurs cérébrales mais malheureusement pour le moment, on ne trouve pas la cause à cette augmentation. Probablement qu'on les diagnostique mieux, les moyens de diagnostic sont beaucoup plus performants maintenant qu'il y a quelques années. On a l'avantage de disposer d'examens complémentaires assez vite et on a l'avantage aussi de disposer d'outils de diagnostic très performants. Mais de là à faire une corrélation et dire qu'il y a des raisons qui expliquent la recrudescence ou l'augmentation de la fréquence des tumeurs cérébrales pour le moment, aucune étude scientifique ne peut plaider en faveur de ça.

"Concernant les ondes des téléphones portables, c'est une question importante qui revient souvent lors de nos consultations avec les patients. Les gens se demandent s'il y a un effet nocif prouvé de ces ondes. Clairement pour le moment il n'y a aucune étude qui le prouve. Ceci dit, on sait très bien que l'on n'a pas assez de recul pour pouvoir l'affirmer ou l'infirmer de manière claire. Le principe de précaution nous pousse à recommander l'utilisation des oreillettes quand on utilise les téléphones portables, notamment pour les enfants. Peut-être que dans quelques années on trouvera un lien direct donc autant prendre des précautions dès maintenant."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr