1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Sclérose en plaques

Sclérose en plaques : le fauteuil roulant est-il une fatalité ?

Tous les médecins disent que le fauteuil roulant n'est pas une fatalité. Qu'en est-il réellement après de nombreuses années de SEP ?

Rédigé le , mis à jour le

Sclérose en plaques : le fauteuil roulant est-il une fatalité ?

Les réponses avec le Pr Catherine Lubetzki, neurologue :

"Le fauteuil roulant est une angoisse de tous les patients à qui on annonce une sclérose en plaques. La difficulté de la maladie, c'est qu'elle est imprévisible à l'échelle individuelle. Elle n'est pas imprévisible à l'échelle d'une population de 1.000 patients. Sur 1.000 patients, on sait que la moitié des patients auront recours au fauteuil roulant après en moyenne 20 ans d'évolution de la maladie.

"Concernant les cas individuels, pour le moment, on a peu de moyens pour le prévoir. On ne peut pas dire que l'on n'a pas du tout d'éléments pour le prévoir. Quand une IRM montre beaucoup de lésions, c'est un élément de mauvais pronostic. Et au contraire, quand l'IRM montre très peu de lésions, cela va être un élément de bon pronostic. Mais on ne peut pas donner de réponse sur le pronostic fonctionnel à l'échelle individuelle. On peut répondre qu'en moyenne le risque est de 50% à 20 ans."

En savoir plus sur la sclérose en plaques

Dossier :

Questions/Réponses :