1. / Maladies
  2. / Cancer

Défiguré par un cancer, un retraité américain est sommé de quitter un restaurant

Un Américain de 65 ans a été chassé d’un restaurant au motif que les lourdes séquelles de son cancer au visage pouvaient indisposer les autres clients. Sa fille est montée au créneau sur Facebook pour son père qu’elle estime discriminé.

Rédigé le

Défiguré par un cancer, un retraité américain est sommé de quitter un restaurant
crédit : Facebook.com/Brandy Evans

Cachez-moi ce cancer que je ne saurais voir. Kirby Evans, un Américain de 65 ans, a survécu à un grave cancer de la peau mais en a gardé de graves séquelles au visage. Il a un trou à la place du nez et son orbite gauche est vide. Faute de moyen, il n’a pas pu bénéficier d’une chirurgie réparatrice. Il doit désormais faire face à une épreuve quotidienne : le regard des autres. Une anecdote douloureuse a été rapportée par sa fille, triste et révoltée, sur les réseaux sociaux.

Cacher son visage ou quitter les lieux

Le 8 octobre, Kirby se rend dans une station service-restaurant Forks Pit Stop de Caroline du Sud pour acheter un paquet de Donuts et une boisson. Alors qu'il s'apprête à s’asseoir à une table pour manger, il est interpellé par la propriétaire de l’établissement. Elle l’attrape par la chemise et l’entraîne dans son bureau. "Si vous vouliez manger sur place, il aurait fallu couvrir votre visage", lui aurait dit la gérante. Elle lui donne alors le choix : soit se couvrir, soit quitter les lieux "pour ne pas effrayer les autres clients".

"Mon père a été victime de discrimination"

La fille du retraité, apparemment très blessé par la façon dont il a été traité, n’a pas voulu "laisser passer" l'affront et a relaté l’histoire sur sa page Facebook, avec une photo de l’enseigne du restaurant et une autre de la gérante indélicate. "Mon père a été victime de discrimination à cause de son apparence. C'est l'homme le plus fort que je connaisse mais, lorsqu’il m’a raconté ce qui lui était arrivé, j’ai vu ses larmes couler. Ca m’a fait mal de le voir blessé de la sorte, surtout à cause de quelque chose qu’il ne peut pas changer», a-t-elle écrit.

Sa fille prend à parti la propriétaire de la station-service pour lui expliquer que, non seulement son père n’a pas à cacher son visage, mais qu’en plus cela lui est impossible. "Pour votre information, mon père ne peut pas se couvrir le visage ou utiliser un cache-œil. Rien ne doit frotter sur cette zone." Elle conseille aussi à la femme qui a rejeté son père de "tomber à genoux" et de "prier pour ne pas être frappée par le cancer" qui, lui, "ne discrimine pas".

Elan de générosité

Une cagnotte en ligne a aussi été lancée pour aider Kirby Evans à financer les interventions chirurgicales qui lui permettraient de réparer en partie son visage. Elle a recueilli pour le moment un peu plus de 78.000 dollars (soit un peu plus de 68.000 euros).

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus