Image d'illustration.
Image d'illustration.

Rougeole : 17 morts et des milliers de malades en Roumanie

La Roumanie est en proie à une épidémie fulgurante de rougeole, avec plusieurs milliers de cas en 2016. D’autres pays de l'Union européenne, dont la France, ont également été confrontés à des foyers de rougeole ces derniers mois. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

L’épidémie de rougeole progresse très vite en Roumanie : alors que le virus n’avait touché que sept personnes en 2015, plus de 3.400 personnes ont contracté la maladie en 2016, et 17 en sont décédées.

Le ministre de la Santé roumain Florian Bodog a indiqué que les malades décédés étaient des enfants non vaccinés. Il a ainsi appelé la population à se faire vacciner, selon le site Hotnews.ro, insistant sur le fait qu’il s’agissait du "seul moyen efficace de prévenir la maladie".

Alors que l’Organisation mondiale de la Santé recommande un taux de vaccination anti-rougeole de 95%, Florian Bodog a indiqué que la couverture en Roumanie était de 80% pour la première dose et de 50% pour la deuxième. Dans ce pays, il semblerait que la pauvreté, le manque d'accès aux services médicaux ainsi que le nombre croissant de parents refusant la vaccination de leurs enfants soient à l'origine de ce phénomène.

La France également touchée

Hormis la Roumanie, plusieurs pays de l'Union européenne ont été confrontés à des foyers de rougeole en 2016 et 2017 : la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie et la Pologne.

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, même si ces pays font des progrès continus vers l'élimination de la rougeole, ils sont toujours considérés comme zone de transmission endémique de la maladie.

Symptômes et complications

Les signes évocateurs d’une rougeole sont une fièvre supérieure à 38°C, de la toux, une rhinite, une conjonctivite, une fatigue importante et une éruption cutanée. Le virus de la rougeole est particulièrement contagieux et le risque de contaminer son entourage est présent plusieurs jours avant l’apparition même des symptômes cutanés.

Les conséquences de cette infection peuvent être très graves : cécité, encéphalites, diarrhées sévères, fausses couches, infections auriculaires et respiratoires, voire la mort. 

En France, le vaccin contre la rougeole est recommandé pour les enfants de plus de 12 mois. Il est intégralement remboursé par l’Assurance maladie jusqu’à l’âge de 17 ans compris.