Quelles sont les conséquences de l'alcool sur l'épilepsie ?

Je suis épileptique depuis l'enfance et l'alcool adoucit mes crises : comment est-ce possible sachant que c'est un facteur aggravant ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Gilles Huberfeld, neurologue :

"Globalement, 25% des patients alcooliques ont une épilepsie. Il y a donc un lien entre alcool et épilepsie. Mais l'alcool en lui-même est très peu déclencheur de crises, voire même peut être protecteur pour certaines crises. Il y a quelques patients avec certaines épilepsies plus rares pour lesquels l'alcool déclenche les crises.

"Les patients qui ont un vrai problème d'alcoolisme sont souvent dénutris et ils ont diverses complications métaboliques et ioniques qui peuvent être à l'origine d'épilepsies. Et surtout il va y avoir des traumatismes crâniens, des lésions cérébrales qui sont à l'origine d'épilepsies. Il n'y a donc pas lieu de contre-indiquer l'alcool, il faut être tempéré.

"En revanche, l'alcool ne fait pas bon ménage avec les médicaments antiépileptiques. Il peut y avoir un effet antabuse, c'est-à-dire que pour une même quantité d'alcool, on sera nettement plus saoul et dans ce cas, cela pose problème. Et lors de soirées arrosées, on peut oublier ses médicaments."