1. / J'ai mal…
  2. / Aux reins
  3. / Calculs rénaux

Ch@t : Les calculs rénaux

Ch@t du 13 novembre 2013 : Le Dr Olivier Traxer, urologue à l'hôpital Tenon à Paris et le Dr Charlotte Tourmente ont répondu à vos questions. Les calculs rénaux surviennent le plus souvent vers la quarantaine et touchent deux fois plus les hommes que les femmes. Heureusement la plupart d'entre eux s'éliminent spontanément en passant par les voies naturelles mais lorsqu'ils sont plus gros les conséquences peuvent être bien plus graves, et douloureuses.

Rédigé le

Ch@t : Les calculs rénaux
Ch@t : Les calculs rénaux
Sommaire

Les réponses du Dr Olivier Traxer, urologue

  • J'ai des calculs dans la vésicule biliaire et ai eu dernièrement un calcul rénal ai-je une capacité à les fabriquer ?

Il n'y a aucune relation entre les calculs biliaires et rénaux. Il s'agit d'une association fortuite.

  • J'ai fait une pyélonéphrite il y a quelques années. Ai-je des risques de faire des calculs rénaux ?

Non, la pyélonéphrite n'induit pas de calcul urinaire. Mais un calcul urinaire peut se compliquer d'infection du rein. Si votre pyélonéphrite faisait suite à une cystite, vous n'avez pas plus de risques de développer des calculs qu'une autre personne.

  • Y a t-il un lien entre des calculs rénaux plus anciens et des kystes rénaux plus récents ? Quel impact sur l'espérance de vie ?

Non les calculs ne provoquent pas la survenue de kystes rénaux. Mais un kyste rénal peut bloquer l'écoulement des urines qui vont alors stagner et un calcul urinaire peut se développer en raison de la stase des urines. L'espérance de vie d'un patient qui présente des calculs est la même que le reste de la population.

  • Y a t-il d'autres causes aux coliques néphrétiques que les calculs ? J'ai eu plusieurs crises mais à chaque fois, malgré les échos, radio et filtrations on ne trouve pas les calculs !

Oui les calculs ne représentent que 80% des causes de coliques néphrétiques. Une colique néphrétique peut être liée à un rétrécissement du canal du rein (l'uretère) ou un caillot de sang qui bloque dans ce canal.

  • Y a t-il un lien entre la présence de calculs d'oxalate de calcium dans les urines et la grossesse ?

Si vous parlez de cristaux d'oxalate de calcium dans les urines pendant la grossesse. Non, il n'y a pas de relation. La grossesse ne favorise pas plus la formation de calcul.

  • Connaissez vous la maladie de Cacchi-Ricci (msk) qui provoque de nombreux calculs, existe t-il un moyen de freiner la formation de ceux ci, autre que l'alimentation ?

Oui la maladie de Cacchi Ricci est une anomalie anatomique qui favorise la stase des urines et donc le dépôt des cristaux qui vont donner les calculs. Il faut absolument avoir un bilan complet de la nature des calculs et des urines et adapter ensuite des règles hygiéno-diététiques. Ce bilan peut se faire avec un urologue ou un néphrologue.

  • J'ai eu une sonde double il y a trois ans, et parfois j'ai la sensation de sentir comme une gène dans mon rein droit, est-ce possible que ça vienne de là ? J'ai 44 ans et j'ai eu une fois un calcul de 1mm coincé dans l’uretère et donc opérée après la 7ème crise en 4 jours.

La sonde double JJ entraîne une gène parfois importante, mais lorsqu'elle est retirée cette gêne disparait après quelques jours. La gêne que vous ressentez n'est donc pas en rapport avec la pose de cette sonde il y a trois ans.

  • A 20 ans j'ai déjà des calculs est-ce normal ?

Non ce n'est pas normal, il faut absolument faire un bilan complet de vos urines et sanguin et si vous avez récupéré un calcul il faudra le faire analyser en demandant à votre urologue quel laboratoire peut faire cette analyse ?

  • J'ai eu 5 fois des coliques néphrétiques, récemment pendant 1 mois j'ai été sondé car je n'arrivais plus à uriner normalement et j'ai eu 5 phlébites à une jambe et une autre à un bras inexpliqué. Peut-il y avoir un lien ?

Il n'y a pas a priori de relation entre vos coliques néphrétiques et les phlébites. Il faut probablement prendre chaque problème séparément.

  • Est-ce que le fait de boire du chocolat tous les jours est un facteur de calcul ?

Si vous êtes un patient qui a déjà présenté des calculs (d'oxalate de calcium), le chocolat et le cacao vous est déconseillé. Si vous n'avez jamais présenté de calcul, on ne peut pas vous interdire de boire du chocolat.

  • Je suis enceinte de 5 mois et depuis j'ai des coliques néphrétiques très douloureuses depuis 10 jours. Après plusieurs passages au urgences, je suis à la maison à me soigner avec du paracétamol et du tramadol. Comment gérer la douleur qui persiste malgré tout, avec des médicaments plus efficaces sans nuire au bébé ?

La colique néphrétique pendant la grossesse est bien connue, le plus souvent elle n'est pas liée à la présence d'un calcul mais à la pression qu'exerce le bébé dans l'utérus sur le canal du rein. Les médicaments possibles sont très limités (ceux que vous avez actuellement). Si les douleurs sont importantes et difficiles à gérer avec ce traitement médicament, il faut discuter la nécessité de poser une sonde double JJ.

  • Le café et les épices favorisent-ils les calculs ? J'ai eu une colique néphréthique avec oxalate de calcium que dois-je boire et éviter ?

Le poivre est régulièrement impliqué dans les calculs d'oxalate de calcium. Il faut boire (de l'eau !) plus de deux litres par jour pour diluer vos urines. Il faut savoir si votre calcul était plus riche en oxalate ou en calcium pour vous donner les bonnes recommandations diététiques

  • J'ai 35 ans et suis à 26 semaines de grossesse. En début de grossesse, juin dernier, j'ai fait une infection rénale. Suite à cela j'ai eu des calculs rénaux (pas la 1ère fois, l'an passé avec la sonde plus litho). Crise gérée par morphine en juillet et pose de sonde jj gardée 2 mois. La sonde a été un calvaire, elle a été retirée en septembre. La grossesse favorise t-elle les calculs ? Que faire?

Non la grossesse ne favorise pas la survenue de calcul mais la grossesse favorise la mobilisation de ceux-ci quand ils existent. Les médicaments de la crise sont contre-indiqués chez la femme enceinte et il est donc difficile parfois de gérer la CN chez la femme enceinte d'où la solution ultime qu'est la sonde double JJ pour atteindre le terme de la grossesse.

  • Le café favorise t-il les calculs ?

Non, il n'y a pas aujourd'hui de recommandations spécifiques pour le café, seul le thé doit être consommé en quantité limité et peu infusé.

  • Mon père a souffert de gros calculs à un rein et vous prédisez 40% d’hérédité dans les calculs rénaux, j'adore le chocolat noir, et vous déconseillez le chocolat, comment savoir si j'ai des calculs ? 

Si vous voulez savoir si oui ou non vous avez des calculs, seuls les examens radiologiques pourront répondre : un ASP et une Echographie Réno-Vésicale sont suffisants au départ en cas de doute un Scanner sans injection.

  • Est-il rationnel d'aller voir (radio, echo etc...) l'éventuelle présence de calculs sans aucun symptômes ?

Non, pas d'examen juste pour voir. On peut discuter les examens radios en fonction des symptômes ou des antécédents familiaux.

  • Mon ami doit se faire enlever des calculs par ondes, mais il a une visite préalable chez l’anesthésiste. L'intervention se fait sous anesthésie ? Je pensais que non car non invasif.

Toute les machines de lithotritie (LEC) ne permettent pas de traiter sans anesthésie. Les ondes de choc sont parfois douloureuses d'où la nécessité d'une anesthésie. Tout dépend donc de la machine utilisée.

  • A part boire de l'eau de Volvic, que puis-je faire pour éviter une récidive enceinte ?

Bonne chance et bon courage pour votre accouchement . Enceinte, il y a malheureusement peu de choses à faire car les médicaments sont presque tous contre-indiqués. Il faut que vous soyez surveillée régulièrement au moins une fois par mois sur le plan rénal.

  • Depuis 3 jours maintenant je souffre de douleurs aigues localisées aux reins (fortes inflamations) avec difficultés pour uriner (brûlures) dois-je consulter mon médecin de famille ou directement mon urologue s'il s'agit de calcul rénaux . Quels sont les moyens pour atténuer la souffrance, l'opération me fait peur. J'ai 51 ans.

Il faut vérifier que ces douleurs viennent de vos reins, donc oui une consultation chez votre médecin pour un examen clinique et la prescription d'examens radiologiques permettront de conclure.

  • Je me fais un sang d'encre, suite à une endoscopie, un calcul volumineux, ma mère a une cicatrice sur le canal de l'urètre qui rétrécit fortement le passage de l'urine. Elle n'a plus qu'un rein. Quelle opération peut-on lui proposer ?

Le traitement par les voies naturelles est probablement la meilleure solution, mais votre maman doit consulter avec ces radios pour prendre cette décision.

  • J'ai un kyste rénal droit de 14 mm sans masse annexielle ou génitale, dois-je me le faire enlever ou est-ce sans gravité que puis-je faire ?

S'il s'agit effectivement d'un kyste banal du rein, non juste une surveillance annuelle suffit. Pas d'indication à l'ablation.

  • Pas de suivi tous les mois proposé ! Mon urologue à Trappes m'a donné RDV après l'accouchement ! Est-ce normal ? Il devrait me suivre tous les mois si je comprends bien. Dois-je demander un rdv ?

Idéalement une échographie rénale mensuelle permet de surveiller la possible dilatation du rein.

  • J'ai la maladie de Cacci-Ricci, j'ai été opéré à gauche pour m'enlever un gros calcul par celioscopie il y a 3 ans, il me reste 2 agraffes...Je voudrais savoir pourquoi j'ai quasiment tout le temps mal a gauche (coté opéré alors que j'ai des calculs des 2 cotés) et si les LEC (2 cette anneée) sont gênantes avec les aggrafes ?

Il faut vérifier votre voie excrétrice en réalisant un uroscanner, mais il faut surtout consulter avec l'ensemble de votre dossier pour prendre une décision.

  • Après des crises de coliques néphrétiques (oxalate de calcium) et 2 cures à Vittel, j'ai pris pendant 40 ans, journellement et avec succès, du zyloric. Récemment, mon généraliste actuel m'a supprimé cette prescription, arguant du fait que ce traitement était maintenant reconnu comme inefficace. Est-ce exact, l'arrêt de cette prise ne me fait-il pas encourir un risque de récidive qui a été jugulé ?

Si vos calculs sont des calculs d'acide urique et que vous avez trop d'acide urique dans les urines, ce médicament est probablement indiqué. Il faut répondre en fonction de vos résultats.

  • Si je peux me permettre, je demande aux chercheurs urologues de trouver une autre solution que la JJ ! J'en ai eu 2 et cela a été un calvaire. Je ne suis pas la seule à ne pas les supporter et les médecins peuvent comprendre qu'allier jj mal tolérée et maux de grossesse c'est de la torture. Vivement que la recherche nous propose autre chose.

La sonde double JJ permet de sauver des milliers de rein chaque année, mais vous avez raison la tolérance est difficile. On travaille en recherche pour trouver une autre solution, mais...

  • J'ai un calcul coralliforme très gros au rein droit, on me propose une chirurgie ouverte, y a t-il une autre opération plus simple voir même moins contraignante ?

Non la chirurgie à ciel ouvert doit être le dernier recours (à éviter), la chirurgie percutanée est certainement la bonne solution pour vous, mais il faudrait voir vos examens radiologiques pour répondre correctement.

  • Je voudrais savoir quand on a Cacchi Ricci si une grossesse est risquée pour la mère comme pour le bébé, y a t-il une hérédité ?

Il n'y a pas d'hérédité mais plutôt un caractère familial. Le risque est surtout pour la maman qui peut présenter une colique néphrétique.

  • Est-il possible de surveiller chaque année par des radios si on a eu plusieurs fois des calculs ?

Oui on recommande de faire annuellement une échographie réno-vésicale et un ASP.

  • J'ai 5 calculs biliaires et j'ai déjà eu des calculs rénaux. Que faire pour éviter la formation de tous ces cailloux ?

Il s'agit de deux maladies complètement différentes sans relation, donc voir un urologue pour les calculs rénaux et un gastro-entérologue pour les biliaires.

  • Mon calcul prend presque tout le rein droit. Je n'en souffre pas, ni de problème d'infection urinaire.

Il faut le traiter, c'est certain.

  • Enceinte de 6 mois, infection rénale cet été puis calculs, pose de sonde gardée 2 mois. Je souhaiterais savoir quoi faire pour éviter d'autres calculs jusqu'au terme. Il est hors de question de subir à nouveau la pose de la sonde jj qui a été pour moi un enfer ( fauteuil roulant... douleurs..).

Surveillance régulière mensuelle.

  • Après plusieurs crises, extrêmement douloureuses en effet, (73 ans) sens mes reins pleins de cailloux lors de torsions du corps, et suis obligé de prendre du spasfon presque en permanence + homéopathie + Arénaria (teinture mère, très efficace). Mes cailloux (j'en ai gardé un) sont oxaliques m'a-t-on dit, n'apparaissent ni au scanner ni sur radios. Comment les voir ? Pas de litotripteur dans le 06 ?

Si vos calculs ne sont pas visibles au scanner, ce n'est pas de l'oxalate de calcium ! Il faudrait faire un bilan complet de vos urines pour mieux comprendre.

  • Infection urinaire proteus mirabilis, fièvre très élevée. Pas de douleurs, urgences, antibio (claforan®). Scaner, calcul bloquant uretère gauche, pose de sonde JJ, retirée trois semaines après. Laser prévu,mais plus de calcul ! La bactérie Proteus mal éliminée depuis plusieurs mois est-elle à l'origine du calcul ?

Oui le Proteus Mirabilis est très fréquemment impliqué pour les calculs infectieux. Surveillance régulière +++.

  • Est-ce que le sable qui sort des robinets peut amener des calcul rénaux ?

Non aucun risque !

  • J'ai un calcul coralliforme très gros au rein droite, on me propose une chirurgie ouverte, n'y a t-il pas une autre alternative, je n'en souffre pas.

Eviter absolument la chirurgie ouverte au profit des techniques peu invasives !

  • Pouvez-vous me donner le nom de la meilleur méthode pour le calcul coralliforme ?

NéphroLithotomie Percutanée ou NLPC combinée à L'Urétérorénoscopie souple Laser : on parle d'ECIRS.

Les réponses du Dr Charlotte Tourmente

  • J'ai trouvé la solution chrysantellum americanum en tisane, il dissout mes calculs et j'évacue du sable.

Il n'y a pas d'études prouvant l'efficacité de ce type de produit de phytothérapie. Mais tant mieux si vous avez l'impression que cela vous soulage.

  • Comment éviter les calculs ?

Cela dépend du type de calculs. Pour les calculs d'oxalate de calcium, il est bon d'éviter les excès de protéines animales, de sel, d'aliments riches en oxalate comme le chocolat noir ou le thé (vert notamment),... Pour ceux à base d'acide urique, ce sont les abats, la charcuterie, le vin blanc, etc qu'il faut éviter.

  • Je sors d'un passage aux urgences au final colique néphrétique, j'ai donc un traitement d'AI et antalgiques que puis-je faire de plus au sujet de l'alimentation ?

Cela dépend du type de calculs. Pour les calculs d'oxalate de calcium, il est bon d éviter les excès de protéines animales, de sel, d aliments riches en oxalate comme le chocolat noir ou le thé (vert notamment),... Pour ceux à base d acide urique, ce sont les abats, la charcuterie, le vin blanc, etc qu il faut éviter. Buvez suffisamment de liquide (afin d'éliminer 2 litres d'urines). Mangez de 2 à 3 produits laitiers par jour.

  • Les douleurs au niveau des testiciles et de la verge sont-elles le signe de calculs ?

Non, pas forcément. Mais parfois un calcul peut donner ce que l'on appelle des douleurs projetées au niveau d'un testicule.

  • On m'a retiré ma vésicule biliaire qui était pleine de calculs, dois-je être vigilante envers les calculs rénaux ?

Non, pas particulièrement.

  • On a découvert suite à une pyélonéphrite des calculs rénaux à mon fils âgé de 20 mois. 4 au total dont un de 2 cm. Il a eu une première lithotrisie il y a un mois et va en avoir une seconde dans 15 jours . On me dit que c'est lié à une infection urinaire mal soignée mais je n'ai jamais détecté de symptômes particulier chez mon fils. Je suis perdue et je ne sais pas si je dois y croire.

Un certain type de calcul (phosphatique) est associé à une infection urinaire, qui n'a pas forcément de manifestation cinique.

  • Je fais très souvent des calculs de cystine, quel régime dois-je avoir, liquides et solides !

Alcaliniser les urines est conseillé (médicaments, bicarbonate de soude, eau alcaline). A voir avec votre médecin.

  • Quel est le suivi medical prévu après une lipto, prise de sang, urine etc ?

Radio 3 à 4 semaines après pour voir si le calcul est parti.

  • Une douleur chronique, mais supportable, à un rein doit-elle être le motif d'une consultation ?

Oui, toute douleur est anormale.

  • Je souffre d'hyperthyroïdie depuis 32 ans. Exérèse de 2 parathyroïdes en 1981 et en 2013 une grosse et peut-être pas toute la seconde. Mon taux de calcium est toujours de 2,80. Puis-je faire quelque chose à part de boire beaucoup. Je précise mes calculs sont asymptomatiques.

Hormis boire, nous n'avons en effet pas d'aliments particuliers à conseiller pour éliminer ou dissoudre les calculs.

  • Qu'est-ce que la maladie de Cacci ricci ?

Maladie rare avec formation de calculs avant le calice rénal.

  • Depuis l'âge de 14 ans je fais une crise de coliques néphrétiques tous les 10 ans (j'en ai 72). N'y a t-il pas des examens que je pourrais faire avant la date fatidique pour éviter la crise ?

Peut-être radio ou écho pour voir s'il y a des calculs ? A voir avec votre médecin...

  • Suite à des douleurs abdominales importantes, on m'a découvert à l'échographie 5 calculs dans la vésicule biliaire. J'ai déjà eu des calculs rénaux il y a quelques années. Est-ce que ces différents calculs ont la même cause ? Le traitement est-il le même ?

Pas de liens entre les 2. Allez voir nos dossiers sur ces 2 sujets.

  • Y-a-t-il un lien direct entre colique néphrétique et pyélonéphrite ? Mes médecins ne semblent pas associer les 2. Pourtant, ces 15 dernières années j'ai fait de nombreuses crises de l'une et l'autre, alternativement ou simultanément et 3 fois avec septicémie. Il y a 7 ans, j'ai eu une sonde JJ suite à une pyélonéphrite qui ne soignait pas. Depuis, je n'ai refait que 2 pyélonéphrites.

La colique néphrétique est la crise liée au calcul. Elle peut se compliquer d'une pyélonéphrite, qui est une infection d'un rein (ou des reins). Mais le lien n'est pas impératif. Les 2 peuvent exister l'une sans l'autre.

  • Le calcul était plus riche en oxalate, quels sont les recommandations diététiques ?

Evitez les excès de protéines animales, de sel, d'aliments riches en oxalate (chocolat noir, thé, épinards, oseille, salsifis, etc).

En savoir plus

Notre alimentation est souvent riche en sels minéraux comme le calcium ou le potassium. Après la digestion, ces sels se retrouvent dans la circulation sanguine et passent par plusieurs organes dont les reins. Ces reins filtrent le sang pour élaborer l'urine, durant cette étape ils récupèrent une partie des sels minéraux. Il se forme alors des cristaux de calcium, d'oxalate, ou encore de magnésium. La plupart du temps, ces cristaux sont dissous dans l'urine, ils passent sans problème dans les uretères puis dans la vessie, en attendant d'être éliminés lors de la miction. Mais il arrive aussi que plusieurs de ces cristaux s'agglomèrent pour former un véritable petit caillou, c'est le calcul. Sa taille peut aller du grain de sable jusqu'à la balle de golf. Si le calcul est petit et reste dans une partie du rein, il ne pose aucun problème puisque l'urine peut s'écouler normalement le long des uretères. Mais si le calcul se retrouve à la sortie du rein ou dans l'uretère qui est un conduit plus étroit, ou encore à l'entrée de la vessie, il va empêcher l'écoulement de l'urine. Comment détruit-on les calculs ?

La lithotritie est une technique pour retirer certains calculs en les pulvérisant par onde de choc. Cette technique a l'avantage de ne pas être invasive et se fait en chirurgie ambulatoire, avec une hospitalisation de quelques heures. Une autre technique, le laser, consiste  à aller pulvériser le calcul par les voies naturelles. On introduit l'endoscope dans la vessie puis dans l'uretère.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossier :


Questions/Réponses :

 

 

Sponsorisé par Ligatus