1. / J'ai mal…
  2. / Au dos
  3. / Hernie discale

Hernie discale : quand décide-t-on d'opérer ?

Quelles sont les indications de la chirurgie ? Quand décide-t-on d'opérer une hernie discale ?

Rédigé le , mis à jour le

Hernie discale : quand décide-t-on d'opérer ?

Les réponses avec le Dr Steffen Queinnec, chirurgien orthopédiste :

"Aujourd'hui, on opère très peu les hernies discales par rapport à toutes celles que l'on voit. Il existe des critères bien définis. On va opérer les hernies qui sont morphino-résistantes, les hernies qui ont des troubles sphinctériens, qui sont déficitaires (paralysie). Il y a une cotation rhumatologique bien définie et très objective que tout le monde peut reproduire. On va aussi opérer les hernies rebelles à tout traitement médical, c'est-à-dire qui vont aller au delà de leur potentiel de résorption. Classiquement, une hernie discale doit se résorber en six à huit semaines. Au delà, on peut avoir des doutes sur la résorption.

"Si on réalise une IRM à une personne qui a une hernie discale, elle va voir sa hernie. Si on refait une IRM deux mois plus tard, la personne n'a plus mal mais on peut toujours voir une image de hernie, on peut toujours voir une poche herniaire. La hernie peut s'être un peu résorbée, mais elle est toujours présente, la douleur a nettement diminué et lui permet de reprendre sa vie. Elle s'est "résorbée". Si on réalise une IRM à deux ans, on n'aura plus la hernie sur l'imagerie. Mais le délai habituel d'une hernie, de douleurs supportables pour une hernie discale, est de six à huit semaines."

Sponsorisé par Ligatus