Insolites du Net : réserver les Urgences aux ''vraies'' situations d'urgence

Une campagne australienne dont on doit tous tirer des leçons ; différencier l'empathie et la sympathie ; un animal de compagnie un peu particulier... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Urgences !

Si on traduit le titre de la vidéo, il s'agit de "laisser les urgences aux situations d'urgence". Si la vidéo est amusante, en réalité nos services d'urgences souffrent du mélange des genres. Tout ce qui n'est pas urgent ou vital et qui peut être traité en cabinet doit être laissé au médecin de ville. C'est aussi de la citoyenneté.

  • Viméo
    - Qld Health - ED's Vs GP's (en anglais)
    Les services d'urgences se consacrent à une seule chose : les cas d'urgence.

Différencier l'empathie et la sympathie

Comment différencier l'empathie et la sympathie ? Un petit film nous permet de faire la différence. Il caricature d'abord l'attitude de sympathie face à une personne qui vous confie ses soucis, puis il décrit l'empathie. La vidéo est en anglais, mais il faut le regarder en entier. C'est très joli et ça mérite d'y réfléchir…

Un animal de compagnie un peu particulier

Un Américain fait parler de lui après avoir posté des voeux d'un genre particulier. Des voeux qui mettent en scène ses filles et son animal de compagnie : Nay-Nay, son python... Nay-Nay, un python de 4 mètres cohabite avec leux fillettes. Pour info, le python se nourrit de mammifères qu'il étouffe par constriction.

Le père des fillettes élève des serpents, c'est un professionnel. Pour rappel, pour le bien-être des animaux et la santé et la sécurité de la famille, il n'est pas possible d'accueillir n'importe quel animal de compagnie. Si vous optez pour un autre animal que le cochon d'Inde ou le poisson rouge, sachez que des stages existent. Vous pouvez vous renseigner sur vos droits et ce qui est proposé auprès de votre préfecture.