Chronique de Emma Strack du 23 septembre 2013
Chronique de Emma Strack du 23 septembre 2013

Insolites du Net : quel âge ont vos oreilles ?

Tester l'âge de ses oreilles, des campagnes de sensibilisation très poignantes, des applications "santé en voyage", des grimaces immortalisées en photo... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Testez l'âge de vos oreilles

Une chaîne se propose chaque semaine de s'arrêter sur un phénomène scientifique et de l'expliquer. Ici, il s'agit de calculer l'âge de ses oreilles. L'âge moyen correspondant à la fréquence entendue, elle est indiquée en bas de la vidéo. Si vous pouvez entendre 8.000 Hertz, cela signifie que vous êtes en vie et ne souffrez pas de surdité. Il faut ensuite élever la fréquence.

Ce que vous entendez correspond-t-il à votre âge ? On vous explique ensuite que si vous entendez toutes les fréquences, il faut en profiter car cela risque de ne pas durer éternellement. En effet, des cellules dans nos oreilles ne se régénèrent pas, les cellules ciliées. Il faut donc les chouchouter en évitant, par exemple, d'écouter de la musique à un volume trop élevé dans les écouteurs ou en portant des boules Quies pendant les concerts.

Un témoignage poignant

Une vidéo fait actuellement sensation aux Etats-Unis. Matt, 22 ans, a mis en ligne au début du mois une vidéo dont voici quelques extraits :
"J'ai tué un homme. J'étais sorti avec des amis, on avait beaucoup bu dans un bar. On essayait de passer un bon moment et j'ai perdu le contrôle… Je m'appelle Matthew Cordle, et le 22 juin 2013, j'ai tué Vincent Canzani… Je vous en supplie : ne conduisez pas après avoir bu, ne vous trouvez pas les mêmes excuses que moi. Promettez de ne jamais boire et conduire".

La vidéo se termine par ces mots : "Promettez de ne jamais boire et conduire". Un témoignage lourd, peut-être meilleur que toutes les campagnes de sensibilisation parce qu'on est sûr qu'on n'est pas dans la fiction.

  • YouTube
    "I killed a man" (en anglais)
    Un témoignage plus fort qu'une campagne de sensibilisation.

Une campagne choc qui a payé

C'est une campagne qui avait été lancée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), une sorte d'agence gouvernementale chargée de faire de la prévention santé. Elle avait été diffusée en 2012 et une étude, tout juste publiée par le très sérieux Lancet nous informe que, grâce à cette campagne, 100.000 Américains ont complètement arrêté de fumer. Cette campagne était faite de plusieurs vidéos, des témoignages et conseils d'anciens fumeurs.

Il s'agit d'une campagne choc et 1,6 millions d'Américains auraient essayé d'arrêter de fumer. Parmi eux, 100.000 n'auraient pas repris. Un objectif largement rempli.

Un comparatif des applications santé en voyage

Des applications qui promettent de nous accompagner en cas de soucis de santé. Voici les notes que nous leur avons donné en fonction de leur promesse tenue ou non, et de leur utilité ou non.

Santé Voyages propose aux voyageurs des informations sur la prévention et les traitements à suivre ou les vaccins à faire en fonction de la région où ils se rendent. Un répertoire de pays et pour chacun, une page avec des infos qui vont bien au-delà de la santé : taux de change, climat, décalage horaire, infos géographiques sur le pays, mais du coup, les infos santé sont un peu noyées.

On finit par trouver un topo sur la vaccination et les principaux risques sanitaires. Les infos sont sourcées : OMS, Affaires étrangères, CDC, la fameuse agence gouvernementale américaine de prévention… Difficile d'accès, l'interface n'est pas pratique. C'est une page à dérouler et elle n'est pas pensée pour le smartphone car certains tableaux ne tiennent pas dans la taille de l'écran. C'est gratuit mais pas très utile, note de 9/20.

  • iTunes
    Santé Voyages
    Application d'informations du voyageur, boutique santé, voyages à l'étranger, préventions, vaccins et traitements des voyageurs en Asie, Afrique, Océanie, Amérique.

Health in Pocket coûte cher ! 3 euros 59 et se présente comme un traducteur santé universel. Un guide de conversation permet, où que vous alliez, de faire part d'un souci de santé et de vous faire comprendre. C'est une très bonne idée, très facile d'utilisation.

Sur l'application, vous choisissez la langue parlée et celle du pays où vous êtes : anglais, espagnol, brésilien, russe… Ensuite, vous pouvez sélectionner sur un dessin anatomique que l'application vous propose, différents types de douleurs à évoquer. Vous avez aussi un répertoire de mots, comme les médicaments, les dispositifs médicaux, ce qui concerne aux enfants ou à l'hygiène traduits dans toutes les langues. Elle est chère mais elle peut rendre un grand service ! Note : 15/20.

  • iTunes
    Health in Pocket
    Guide de conversation médical polyglotte embarqué sur votre smartphone destiné à vous aider lors de vos voyages à l'étranger. Elle s'adresse à toute personne voyageant dans le monde susceptible d'être confrontée à un professionnel de santé et ne nécessitant pas de connexion Internet pour fonctionner.

MyTravelAid promet de vous aider à l'étranger pour des affaires de santé. Une traduction, où trouver un hôpital, par exemple. Elle est gratuite, mais elle ne répond pas du tout aux promesses. Pour trouver un hôpital, on vous fournit l'adresse mais pas de plan ou de fonction GPS. On vous promet un dictionnaire de médicaments, mais la case est vide !

On y trouve aussi un petit répertoire des termes médicaux, mais il n'est pas très exhaustif. Comme on est très loin des promesses affichées et même si l'application est gratuite, elle mérite un 8/20.

  • Google play
    MyTravelAid
    Une liste détaillée d'hôpitaux, par pays, avec un détail d'information pour chaque hôpital. La capacité de géolocaliser n'importe quel hôpital de la liste.

Récapitulatif :

8/20 pour MyTravelAid.
9/20 pour Santé Voyages qui n'est pas à la hauteur de ses promesses, même si elle est gratuite.
15/20 pour Health in Pocket, qui n'a pas la mention très bien parce qu'elle coûte quand même très chère : 3 euros 59.

Un aliment qui fait faire de drôle de grimaces : le citron !

Le photographe a eu envie de faire goûter le citron à de jeunes enfants et il a voulu immortaliser cette découverte gustative en photos. Le citron est plein d'acide citrique et nous fait donc réagir tout particulièrement !

Nos papilles reconnaissent plusieurs saveurs de base : sucré, salé, acide, amer et même umami, la cinquième saveur, japonaise, que l'on trouve dans le glutamate. Le récepteur gustatif envoie un influx nerveux au cerveau. Si les grimaces ne sont pas toutes aussi intenses, c'est parce que nous ne ressentons pas tous les goûts de la même façon !

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :