Insolites du Net : le trafic d'organes, une entreprise qui ne connaît pas la crise !

Un phénomène malheureusement florissant qui concerne le trafic d'organes, de la recherche consacrée à la polyarthrite rhumatoïde, de nouvelles technologies destinées aux personnes sourdes et aveugles... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

 - Chronique d'Emma Strack du 4 juin 2012 -


"Faites un don de rein, et offrez-vous le nouvel Ipad !"

Ces derniers jours, un jeune Chinois aurait vendu un rein pour rembourser ses dettes ? La semaine dernière, le journal britannique The Guardian a publié un article qui a fait du bruit. Des journalistes ont contacté un trafiquant chinois qui propose ses services sous un slogan un peu particulier : il offre 2 500 livres, l'équivalent de 3 130 euros environ pour un rein. Evidemment, sans compter la grosse cicatrice, les douleurs et éventuellement, les maladies ou insuffisances que cela peut induire.

 

Pas besoin d'aller en Chine pour vendre un organe !

Malgré la loi française, qui interdit de vendre ses organes, on trouve des sites Internet sur lesquels des gens vendent leurs organes. C'est le cas d'une page d'un forum trouvée sur un site d'entraide et intitulée "Je veux vendre mon rein". Sur cette page, des dizaines de messages de personnes qui mettent leur rein en vente. Généralement, un seul argument avancé : les raisons financières, le besoin d'argent. Selon l'OMS, le tourisme de transplantation, c'est-à-dire ce trafic, représente 10 % de l'ensemble des transplantations réalisées dans le monde. Et les reins sont les organes les plus demandés.

  • L'Univers des experts
    - Je veux vendre mon rein
    Forum d'un site d'entraide, sur lequel on trouve des dizaines de messages de personnes qui mettent leur rein en vente.


Le commerce d'organes est interdit en France

Un site vous explique que vendre un rein pourrait vous permettre d'éponger vos dettes. Tout est en anglais, on vous propose même un test pour voir si vous pouvez donner un organe : il suffit d'indiquer votre âge, votre consommation de médicaments et d'alcool. Vous devez préciser si vous prenez des somnifères ou si vous êtes atteint d'une maladie chronique. Au bout du compte, vous avez toujours faux, et pour cause : ce site est une farce ! Le but est d'alerter les internautes sur les propositions frauduleuses et de rappeler que le commerce d'organes est interdit et dangereux.

  • Sell kidney online
    Un site vous explique que vendre un rein pourrait vous permettre d'éponger vos dettes.

 

La recherche passe aussi par Internet, et vous pouvez y participer !

Il s'agit d'une étude menée par une équipe du Genhotel, rattachée au Génopole d'Evry, en collaboration avec l'université d'Auvergne. Cette étude sérieuse est consacrée à la polyarthrite rhumatoïde. Elle est intitulée "la campagne des 100 000", car il s'agit de suivre 100 000 personnes ayant dans leur famille un membre atteint de polyarthrite rhumatoïde, une maladie articulaire, comme un rhumatisme inflammatoire chronique.

Chaque année, la personne inscrite s'engage à répondre à un questionnaire en ligne jusqu'en 2016 et éventuellement, à fournir une prise de sang. Objectif principal de cette étude : rechercher les facteurs environnementaux qui déclenchent la maladie, pour mieux la prévenir et donc mieux la prendre en charge. Le but ultime est évidemment d'améliorer les soins et de réduire le risque de développer la maladie.

Pour vous inscrire, il suffit de dire si vous voulez le faire en ligne, un code vous sera envoyé avec une fiche détaillée à remplir.

  • GenHotel
    Etude intitulée "la campagne des 100 000", consacrée à la polyarthrite rhumatoïde menée par une équipe du Genhotel rattachée au Génopole d'Evry en collaboration avec l'université d'Auvergne. 

 

Nouvelles technologies : un gant très particulier destiné aux personnes sourdes et aveugles

Ce gant permet à des personnes qui ne voient, ni n'entendent pas, de communiquer avec le reste du monde. Les personnes sourdes et aveugles ont déjà un alphabet : l'alphabet de Lorm. Tout se fait sur la main, que l'on effleure de différentes façons pour signifier les lettres et faire des mots.

 

Des SMS ou des mails envoyés par des sourds et des aveugles

Un labo de recherche en design a mis au point un gant constellé de capteurs, capable de retranscrire en texte ce que les sourds-aveugles disent en gestes… Le texte ainsi décrypté peut être envoyé par SMS ou par mail. Encore mieux, le dos du gant est équipé de petits moteurs qui permettent, à l'inverse de lire les messages reçus, en exerçant des petites pressions sur la main de celui qui porte le gant. Pour le moment, il s'agit d'un prototype, mais évidemment, il est formidable d'imaginer pouvoir aider des personnes à sortir de l'isolement par ce genre de technologie.

  •  Design Research Lab
    - Mobile Lorm Glove
    Laboratoire de recherche en design qui a mis au point un gant constellé de capteurs, capable de retranscrire en texte ce que les sourds-aveugles disent en gestes.


À l'époque, cela passait peut-être pour de la science-fiction...

C'était il y a plus de 500 ans, à une époque où on disséquait volontiers les animaux et un peu les hommes, mais où évidemment, on ne disposait pas des moyens actuels pour connaître le corps humain. Mais les dessins de Léonard de Vinci donnent une idée déjà assez précise, même si le cœur, selon lui, comptait trois ventricules accueillant les quatre fonctions de l'intellect que sont la sensation, la mise à l'image, le jugement et la mémoire.

Les dessins de Léonard de Vinci font l'objet d'une exposition à Londres. 87 dessins, avec parfois une précision digne du microscope. Il n'a jamais pu terminer le traité d'anatomie qu'il s'était promis de finir, mais on lui doit quand même une des premières images précises du corps humain.

  • The Royal Collection
    Les dessins de Léonard de Vinci font l'objet d'une exposition à Londres, jusqu'au 10 juin 2012.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :