Insolites du Net : comment préparer votre petit-déjeuner grâce à votre vagin !

Deux études qui montrent à quel point Internet et la santé sont connectés dans l'esprit des utilisateurs ; une vidéo qui présente le corps idéal féminin en fonction des modes, des cultures et des époques ; un yaourt en-dessous de la ceinture... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Internet et santé sont connectés 

La première de ces deux études américaines part du constat que le positionnement anti-vaccination fait des émules aux Etats-Unis. Un récent début d'épidémie de rougeole dans un parc à thèmes pourrait être lié à un défaut de vaccination contre la rougeole.

L'idée de cette étude : 129 participants séparés en deux groupes. On a montré à un de ces groupe une campagne pro-vaccination proposée par CDC américains, assortie de commentaires d'internautes. On a en revanche proposé à l'autre groupe, une campagne anti-vaccination présentée par le conseil national d'information sur la vaccination, elle aussi suivie de commentaires d'internautes.

Ces campagnes étaient présentées comme vraies (même si elles ont été inventées pour l'occasion). Les commentaires aussi ont été inventés par les chercheurs. Les résultats de l'étude montrent que les participants donnent autant de crédit aux commentaires d'internautes inconnus qu'aux campagnes officielles d'intérêt public. Les chercheurs suggèrent que les compétences d'un commentateur soient indiquées. Mais l'une des difficultés sur Internet, c'est une sorte d'impunité de l'anonymat, difficile à résoudre.

Une deuxième étude sur une autre facette d'Internet

Une deuxième étude va dans le même sens, sur une autre facette d'Internet : celle de l'encyclopédie participative en ligne, Wikipédia qui est devenue pour de nombreux utilisateurs d'Internet une source d'informations. Mais cette étude démontre que sur les articles consacrés aux dix maladies sélectionnées (mal de dos, hypertension, diabète, arthrose, dépression, maladie pulmonaire…), neuf ne sont pas cohérents avec les connaissances médicales et présentent des assertions non sourcées. Conclusion : il faut être méfiant avec Internet.

Un petit voyage dans le temps…

On parle souvent du corps féminin d'aujourd'hui, et notamment des trucages dont il fait l'objet sur les unes de magazines. Une vidéo présente le corps idéal féminin en fonction des modes, des cultures et des époques et ce, depuis l'Egypte ancienne où on considérait comme belles les femmes aux épaules étroites et à la taille haute. Dans la Grèce antique, il fallait en revanche être dodue, et encore plus ronde en pleine Renaissance italienne, jusqu'à une minceur presque extrême… Aujourd'hui minceur et poitrine opulente sont de rigueur.

Comment préparer votre petit-déjeuner grâce à votre vagin

Une jeune femme, Cécilia Westbrook, a décidé de créer un yaourt à partir de ses pertes vaginales. D'abord, parce que le vagin abrite de nombreuses bactéries dont le lactobacille, qu'on trouve également dans le lait et les yaourts, mais aussi parce que ce serait bon pour la santé. Le goût, lui, ne serait toutefois pas aussi bon. Cécilia Westbrook raconte en effet que son premier yaourt est aigre et piquant sur la langue.

Si le microbiote vaginal contiendrait des probiotiques, les sécrétions pourraient également être porteuses de bactéries pathogènes. D'ailleurs la FDA est formelle, les sécrétions vaginales ne sont pas considérées comme de la nourriture.