Insolites du Net : ce que vous avez raté cet été

Un beau cadeau pour les personnes en situation de handicap touchées par la tétraplégie ou la maladie de Charcot ; des posts qui ont marqué l'été... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Un beau cadeau pour les personnes touchées par la tétraplégie ou la maladie de Charcot

Stephen Hawking est atteint de la maladie de Charcot. Astrophysicien britannique, il vit depuis des décennies avec cette maladie neurodégénérative qui s'attaque aux cellules contrôlant les muscles volontaires. Stephen Hawking ne peut donc plus marcher, plus parler, seule une partie de sa joue peut encore bouger.

C'est grâce à un petit ilot de vie que la société Intel a monté un logiciel permettant au professeur de pouvoir communiquer avec le reste du monde et travailler sur ordinateur. Bonne nouvelle : ce logiciel vient d'être mis en open source, c'est-à-dire à disposition de tous, gratuitement.

Logiciel Acat

Une fois téléchargé, vous obtenez une sorte de clavier virtuel sur lequel vous sélectionnez les lettres composant un mot en bougeant un sourcil, la bouche ou la joue. Tout ça grâce à votre webcam. Au bout du compte, le logiciel permet de rédiger des documents, de surfer sur Internet, de répondre à des mails… Le logiciel est gratuit et en anglais.

Des posts qui ont marqué l'été…

La photo d'une jeune maman qui pose avec son bébé a provoqué un vif débat et a même été supprimée de Facebook pendant un temps. Certains internautes ayant décrit son contenu comme étant "inapproprié"…

Un nourrisson lové contre le ventre de sa mère qui présente une cicatrice de césarienne… Rien de bien choquant (si la nudité peut être considérée comme "un contenu inapproprié", elle reste sur la photo très pudique), la photo aurait même été vue par près de 15 millions de personnes avant d'être retirée.

Pour ses détracteurs, la crainte était de banaliser un procédé de naissance qui n'est pas naturel. La photographe raconte avoir suivi la future maman pendant sa grossesse, une femme terrifiée à l'idée de devoir accoucher par césarienne. C'est finalement ce qui a dû se passer pour sauver son enfant et elle. Aujourd'hui, la mère et la fille se portent bien… Et la photo a été republiée.

Autre photo, autre débat

Postée par un médecin généraliste sur Twitter, il s'agit d'une photo d'une boîte de médicament à l'ibuprofène dédiée aux femmes souffrant de règles douloureuses avec un commentaire. Vérification faite sur la base de données publique des médicaments, c'est la même chose : même composition, même dosage… Mais le prix, lui, n'est pas le même. Sur une même pharmacie en ligne, la version féminine coûte 3,75 euros, soit 26% plus chère que la version classique à 2,98 euros.

  • Twitter
    - @Jaddo
    Posts d'un médecin généraliste.
     
  • Illico pharma
    Prix du nurofen simple.
     
  • Illico pharma
    Prix du nurofenfem, pour les femmes qui souffrent lors de leurs règles.

Un super-héros pas comme les autres…

Félix, petit bonhomme de 4 ans et demi, a vaincu la leucémie après 115 injections de chimio et 14 ponctions lombaires. Il peut être fier de lui. Le Magazine de la santé lui adresse ses affectueuses pensées.

  • Twitter
    - @ClémentDlh
    Certains super-héros ne portent pas de cape.