Insolites du Net : ''Aux armes contre le sida !''

Une nouvelle campagne de lutte contre le sida, la liste des centres pour se faire dépister gratuitement, des sites consacrés aux nouvelles technologies, et un boîtier installé sur le frigo et relié aux réseaux sociaux... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

- Chronique d'Emma Strack du 28 mai 2012 -


Un clip vidéo intitulé "Aux armes, contre le sida !"

L'association Aides vient de lancer un clip vidéo, intitulé "Aux armes, contre le sida !". On y voit défiler différentes séquences. Dans chaque scène, une personne (homme, femme, jeune, vieux) mime un pistolet avec deux doigts, le majeur et l'index. À la fin du clip, Omar Sy explique l'enjeu de cette campagne.

  • AIDES
    Nouvelle campagne de l'association Aides qui vient de lancer un clip vidéo, intitulé "Aux armes, contre le sida" !

 

Liste des centres de dépistage sur le site de Sida Info Service

Le message est d'inciter au dépistage, un dépistage gratuit dans un centre spécialisé, que tout le monde est invité à faire parce qu'on ne peut sous-estimer ou ignorer un risque que l'on a pris. La liste des centres se trouve sur le site de Sida Info Service, en cliquant sur le département ou la région qui vous intéresse sur la carte.

  • Sida Info Service.org
    Liste
    des centres de dépistage.

 

Une femme paralysée retrouve l'usage d'un bras… qui n'est pas le sien !

L'étude a été publiée dans la revue Nature. Une femme tétraplégique, paralysée des quatre membres, victime d'un AVC, a perdu le contrôle de ses membres il y a 15 ans. Et pourtant, elle a réussi à actionner un bras mécanique, et à le commander par la pensée : simplement en pensant au mouvement qu'elle aurait fait elle-même avec son bras s'il n'avait pas été paralysé. Et pour la premièrefois depuis 15 ans, elle se sert seule, et peut porter son café à la bouche ! Un petit capteur a été placé à la surface du cerveau de cette femme, et c'est cette neurotechnologie qui perçoit l'activité neuronale via des impulsions électriques et les retransmet à l'ordinateur. C'est très prometteur et cela pourrait révolutionner la vie des personnes handicapées. Cette prouesse relève du travail conjoint du cerveau et de l'ordinateur.

 

Plus besoin de chargeur de portable...

Produire de l'électricité grâce à des virus va peut-être devenir possible. Il ne s'agit pas de virus informatiques, mais de petits virus capables de produire de l'électricité quand ils sont soumis à une légère pression. On dit qu'ils sont piézoélectriques. Sur le blog "Globule et télescope" de Slate.fr, on imagine déjà pouvoir recharger son téléphone portable de cette manière.

Des chercheurs du Berkeley Lab, en Californie, ont planché sur des virus du genre, et ont mis au point ce que certains décrivent comme une pile à virus : un empilement de virus capables de produire de l'énergie. Avec une simple pression sur les virus, un chiffre apparaît sur l'écran. À terme, cette sorte de pile pourrait être capable de capter l'énergie produite par la marche, dans un hall de gare, ou même directement dans les chaussures de chacun d'entre nous.

 

"Big brother is watching you" !

L'été approche et les régimes en tout genre font évidemment la une. Une des méthodes mérite bien sa place dans les insolites ! Tout part du programme d'accompagnement à la perte de poids. Si vous êtes coaché pendant la journée, impossible de savoir ce qui se passe la nuit, à l'heure du cinquième repas qui consiste à se ruer sur le frigo à la moindre fringale. 

L'idée, est d'informer vos copains, en temps réel aux heures nocturnes que vous êtes sur le point de craquer et que vous venez d'ouvrir le frigo. Histoire qu'ils puissent, en direct, toujours sur les réseaux sociaux, tenter de vous dissuader. Voilà donc l'ultime ressort pour vous faire suivre un régime : la culpabilisation, la honte presque vis-à-vis de vos copains…

 

Le travail d'un photographe… Dans le vent ? En tout cas, inspiré par le vent !

Savez-vous à quoi vous ressemblez dans un très gros coup de vent, un ouragan ? C'est le travail d'un photographe lituanien, Tadas Cerniauskas. Il a reçu 100 modèles dans son atelier de Vilnius, et les a soumis au souffle d'air d'un sèche-cheveux très puissant. Apparemment, impossible de rester trop longtemps devant l'objectif, mais une bonne partie de rigolade à voir les autres.

  • Tadaocern
    Travail d'un photographe lituanien, Tadas Cerniauskas, inspiré par le vent !


En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :