1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Syndrome du bébé secoué

Pour limiter les séquelles des bébés secoués : réagir vite !

Il suffit de quelques secondes d’énervement, de quelques secousses pour endommager irrémédiablement le cerveau d’un nouveau-né. Chaque année, on estime que près de 150 à 200 bébés sont secoués. Des chiffres qui sont très certainement loin de la réalité, car pour les médecins, le diagnostic est difficile à poser.

Rédigé le , mis à jour le

Pour limiter les séquelles des bébés secoués : réagir vite !

Quand le bébé arrive à l’hôpital, soit l’adulte qui l’a emmené est celui qui l’a secoué et dans ce cas, il ne dit rien… Soit il n’est pas au courant et ne peut donc rien dire. Pourtant, il est primordial d’effectuer au plus vite une IRM et un scanner afin de déceler ce traumatisme crânien, et surtout d’apporter au plus vite les soins adaptés, puis une bonne prise en charge car les séquelles, peuvent être très lourdes.

VOIR AUSSI :

 

 

Sponsorisé par Ligatus