1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Ecole, apprentissage

Les bienfaits du petit-déjeuner proposé par les écoles

Un quart des enfants de 3 à 11 ans ne prend pas de petit déjeuner, selon une étude du CREDOC. Pour y remédier, cette année 100 000 élèves des zones prioritaires bénéficieront de ce repas chaque matin en arrivant à l’école.    

Rédigé le

Les bienfaits du petit-déjeuner proposé par les écoles

A l’école Jean Rostand dans l’Oise, depuis un an, le petit-déjeuner est donné aux élèves, deux fois par semaine. Une initiative de la mairie suite à un constat alarmant des professeurs. « Ils voyaient les enfants arriver le matin avec des produits comme des chips. Ou alors, par manque de temps, des enfants qui arrivaient le ventre vide à l’école » explique Séverine Bontems, Responsable de l’éducation à la Mairie de Pont-Sainte-Maxence.

3 élèves par classe arrivent à l’école le ventre vide

En moyenne en France, 3 élèves par classe ne prennent pas de petit-déjeuner. Mais en zone d’éducation prioritaire, ils sont plus nombreux : au moins 5. Avec son projet de petit-déjeuner gratuit à l’école, le gouvernement cible justement ces enfants. A l’école de Pont-Sainte-Maxence, un an après le début de l’expérience, le bilan est positif.  « On a des enfants qui sont moins déconcentrés qu’auparavant. Moins fatigués, moins fatigables aussi » constate Jean-Louis Dudek, directeur de l’école Jean Rostand. L’Etat financera cette mesure à hauteur de 6 millions d’euros, un montant insuffisant pour couvrir tous les frais des communes volontaires. Seule limite : les enfants qui prennent un premier petit-déjeuner chez eux et qui en prendront ainsi un deuxième.

 

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr