1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Cancer de l'enfant

Cancer : un nouvel espoir pour préserver la fertilité des garçons

Des chercheurs américains ont mis au point une technique prometteuse pour permettre à des petits garçons qui doivent subir une chimiothérapie de devenir père un jour.

Rédigé le

Cancer : un nouvel espoir pour préserver la fertilité des garçons

C’est un bébé singe porteur d’un immense espoir… Grady est née grâce à un spermatozoïde issu d’un tissu testiculaire prélevé sur son père avant la puberté. Dans la revue Science, l'équipe de chercheurs explique avoir extrait et congelé du tissu testiculaire chez cinq jeunes singes. À l'approche de la puberté, les scientifiques les ont décongelés puis réimplantés. Cette greffe a permis la reprise de la spermatogénèse, jusqu’à l’étape ultime de fabrication des spermatozoïdes, qui ont ensuite été utilisés pour réaliser une fécondation in vitro (FIV) aboutissant à la naissance de ce bébé singe.

Plus de 80 % des enfants ayant un cancer survivent à l'âge adulte mais 30 % d'entre eux sont stériles à cause la chimiothérapie ou la radiothérapie. Cette naissance représente donc un réel espoir. « Si nous arrivons à reproduire ces résultats chez l’humain, c’est une avancée énorme pour tous ces jeunes patients qui pourront se projeter vers une paternité possible », estime Pr Michael Grynberg, gynécologue-obstétricien à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy (AP-HP). Il reste néanmoins une interrogation sur d’éventuels risques de récidive du cancer après ce type de greffe. Le tissu testiculaire prélevé peut contenir des cellules tumorales qui pourraient faire repartir la maladie après la réimplantation.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr