Des microplastiques retrouvés dans des poumons humains

Pour la première fois, des traces de microplastiques ont été retrouvées dans des prélèvements de poumons humains. D’ou proviennent ces particules ? Quel est le risque pour la santé ? On fait le point.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Des microplastiques retrouvés dans des poumons humains
© yanik88 / Shutterstock

Les microplastiques présents dans notre environnement s’infiltrent décidément partout… Après avoir été retrouvées dans des échantillons de sang humain, ces particules viennent d’être mises en évidence dans des fragments de poumon humains de personnes vivantes.   

C’est ce que révèlent les résultats d’une étude parue dans la revue "Science of The Total Environment".    

Des plastiques d’emballages ou de bouteilles

Dans cette étude, des chercheurs britanniques de l’université de Hull ont analysé 13 fragments "excédentaires" de tissu pulmonaire récupérés chez 11 patients ayant subi une chirurgie thoracique (pour une chirurgie de cancer par exemple).

Premier constat : pas moins de 39 microplastiques ont ainsi été identifiés dans 11 des 13 prélèvements de fragments pulmonaires. Les particules étaient présentes dans toutes les régions du poumon, y compris dans les zones profondes de l'organe. Au total, 11 microplastiques étaient détectés dans la partie supérieure du poumon, 7 dans la partie médiane et 21 dans la partie inférieure du poumon.

"Nous ne nous attendions pas à trouver le plus grand nombre de particules dans les régions inférieures des poumons (…) Ceci est surprenant car les voies respiratoires sont plus petites dans les parties inférieures des poumons et nous nous serions attendus à ce que des particules de ces tailles soient filtrées ou piégées avant de pénétrer aussi profondément dans les poumons", déclare Laura Sadofsky, co-auteur de l’étude.   

Parmi les microplastiques détectés, le polypropylène et le polyethylène téréphthalate (PET) étaient les plus abondants. Pour rappel, les microplastiques sont utilisés dans plusieurs procédés de fabrications de l' industrie : ils sont trouvés couramment dans les emballages alimentaires, les bouteilles, ou encore les cordes et ficelles.    

Des microplastiques inhalés

La présence de microplastiques dans les poumons humains suggèrent que l'inhalation est une des voies d'exposition aux microplastiques environnementaux, détaillent les auteurs de l’étude.

L’impact des microplastiques sur la santé respiratoire est encore mal connu, insistent les chercheurs. Des études complémentaires sur les conséquences directes de la pollution de l’air sur nos poumons sont donc nécessaires. 

Ces données constituent une avancée importante dans le domaine de la pollution de l'air, des microplastiques et de la santé humaine - Laura Sadofsky, co auteur de l’étude. 

En réalité, les scientifiques alertent depuis déjà plusieurs années sur la présence de microplastiques dans des poumons humains … En 1998, des fragments de plastiques avaient été détectés dans des tissus de patients atteints de cancer pulmonaire. Et en 2021, ces particules avaient aussi été retrouvées dans des échantillons de poumon humains prélevés sur des cadavres.    

A lire aussi  : 

Le plastique ca vient d'où ?  —  Magazine de la santé

A lire aussi : Des biberons toxiques ?

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !