Du sport, oui... mais en douceur pour les petits !

On sait qu'il est bon pour les plus petits de faire du sport, mais comment choisir la bonne activité ? Tous les sports sont-ils adaptés aux enfants ? Jusqu'où un enfant peut-il s'entraîner sans risque pour sa santé et sa croissance ?

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le , mis à jour le
Les enfants n'auront plus besoin d'un certificat médical pour pouvoir pratiquer une activité sportive (Image d'illustration/Shutterstock)
Les enfants n'auront plus besoin d'un certificat médical pour pouvoir pratiquer une activité sportive (Image d'illustration/Shutterstock)

Sur le plan psychologique, l'exercice physique a de nombreux avantages, notamment une meilleure connaissance du corps et une plus grande confiance en soi.

Sur le plan physique, le sport permet de lutter contre le surpoids. Il stimule aussi la croissance de l'enfant du point de vue cardiaque, respiratoire et psychomoteur.

Il agit enfin sur la sécrétion de nombreuses hormones, comme celles de la glande thyroïde, les hormones sexuelles ainsi que de croissance sécrétées par l'hypophyse, une glande située dans le cerveau.

Mais attention : en cas de pratique trop intensive et mal adaptée, le sport peut devenir néfaste pour la croissance de l'enfant.

Un os long, par exemple, est composé d'une partie centrale, la diaphyse (os compact), et de deux extrémités, les épiphyses (os spongieux). Entre les deux, il y a un espace fait de cartilage, le cartilage de conjugaison. La croissance en longueur se fait à partir de cette zone vers les extrémités de l'os. Quand cette plaque est totalement ossifiée, l'os ne peut plus croître (généralement cela arrive entre 16 et 20 ans). Si le sport est pratiqué de façon intensive, l'ossification peut alors se produire trop tôt.

Conséquence : des troubles de la croissance. Mais on peut aussi observer des cas d'arthrose précoce sur le cartilage qui recouvre les articulations ou encore des traumatismes osseux.

Quand le travail musculaire n'est pas équilibré, il peut aussi provoquer des douleurs musculaires et des déviations du squelette.

Ainsi, des études faites sur certaines catégories de sportives (danseuses, gymnastes...) ont montré que leur croissance se trouvait ralentie, tout comme la puberté. Un stress important et régulier, une sous-alimentation, des micro-fractures non soignées des cartilages de croissance, tout peut concourir à donner une réduction de la taille adulte de ces athlètes.

Apprendre à faire du sport par plaisir

Une initiation à la gymnastique sans concurrence et pour découvrir le sport.
Une initiation à la gymnastique sans concurrence et pour découvrir le sport.

Peu d'enfants ont l'envie ou la capacité d'arriver à un haut niveau. Pour la plupart, le sport reste un loisir qui peut durer des années s'ils y prennent un vrai plaisir.

Comment faire apprécier le sport dès le plus jeune âge ? Réponse avec les éducateurs sportifs d'un cours de gymnastique de loisir, ouvert aux enfants de 6 à 11 ans.

En savoir plus

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !