A l'écart, le chirurgien dispose d'un meilleur confort lors des opérations assistées d'un robot.
A l'écart, le chirurgien dispose d'un meilleur confort lors des opérations assistées d'un robot.

Un robot pour opérer les enfants

De Carmen aux Pêcheurs de perles en passant par les Contes d'Hoffman, de nombreux chanteurs lyriques interpréteront des airs d'opéra à l'Opéra-Comique le 27 juin 2013 pour récolter 2,2 millions d'euros de fonds. L'objectif : acheter un robot chirurgical pour opérer les enfants.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Ce sera une première en France. La chirurgie robotique a fait ses preuves chez l'adulte, par exemple en urologie et en neurochirurgie. Pourtant, en France, elle n'a pas encore été appliquée sur l'enfant.

Dans un souci d'amélioration des soins, l'hôpital Robert-Debré souhaite acquérir un robot. La chirurgie robotique facilite l'accès à certaines régions comme la tête. Elle peut aussi s'avérer utile pour des opérations délicates de malformations au niveau urinaire, viscéral ou thoracique.

Elle permet de réduire la durée d'hospitalisation et la douleur post-opératoire, ce qui faciliterait donc le retour des enfants à la maison et à l'école après une opération.

L'acquisition de ce robot chirurgical donnera une nouvelle dimension à l'hôpital Robert-Debré. L'équipement permettrait d'étendre ses compétences en chirurgie mini-invasive et de former les jeunes chirurgiens à cette nouvelle technique avec la création d'une chaire de robotique chirurgicale pédiatrique.

Ouvert en mai 1988, l'hôpital universitaire Robert-Debré à Paris, est le plus grand hôpital pédiatrique de France. Il est reconnu pour la qualité des soins, des activités de recherche et son enseignement universitaire. L'hôpital a pour vocation la prise en charge des problèmes de santé des enfants, des adolescents, des femmes et des futures mères.

En savoir plus

 

L'hôpital universitaire Robert-Debré c'est, chaque année :

  • 40 000 patients hospitalisés
  • 150 000 consultations
  • 3 000 accouchements

Il comptabilise au total :

  • 500 médecins
  • 1.360 infirmières, aides soignantes et agents médico-techniques
  • 330 personnels administratifs et ouvriers