Recherche : comment lisons-nous sur les écrans ?

Les Français passent la moitié de leur temps libre devant un écran, soit environ 2 heures 30. Sans compter le temps passé sur l'ordinateur au travail... Et pourtant, jusqu'à aujourd'hui, peu d'études ont été réalisées sur ce nouveau support de lecture. Publicités qui clignotent, liens hypertextes qui nous entraînent sur une autre page, ou une vidéo en pop up qui s'ouvre inopinément… À la Cité des Sciences de la Villette, des expériences ont été menées sur plusieurs dizaines de personnes pour évaluer notre façon de lire sur les nouveaux supports de lecture.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Depuis 5.000 ans, l'homme lit et écrit. Papyrus, tablettes d'argile, parchemins et enfin le livre… si les supports ont quelque peu varié au cours de l'histoire, le principe reste le même : un support fixe avec une écriture immobile. Mais depuis la création de l'ordinateur et d'Internet, l'évolution est sans précédent. Textes dynamiques, images, sons, vidéos, les contenus se multiplient et notre oeil ne sait plus où donner de la tête. Notre cerveau est-il alors capable de gérer toutes ces informations ? Telle est la question que se posent des chercheurs de la Cité des Sciences.

Une lecture superficielle sur les écrans

Une première expérience a permis de démontrer qu'à chaque fois que notre oeil est attiré par une publicité, notre lecture est suspendue et la concentration du lecteur est interrompue. Une autre fonctionnalité très utilisée sur Internet est ce que l'on appelle le scrolling, c'est-à-dire le défilement d'un texte sous nos yeux. Ce mouvement du texte a lui aussi un impact sur notre concentration et donc sur notre manière de lire. Notre cerveau ne peut donc pas se fier à sa mémoire spatiale pour retrouver les mots clés pendant la lecture. L'expérience a été menée sur plusieurs dizaines de personnes et une tendance se dessine : la lecture en scrolling est beaucoup plus superficielle.

Lire ou écouter de la musique, il faut choisir

Le constat est identique lorsque nous écoutons de la musique, et tout particulièrement de la musique chantée en français. Notre compréhension du texte est largement perturbée. Notre cerveau n'est en effet pas capable de traiter une information auditive et une information visuelle en même temps. En revanche, le cerveau bascule très rapidement d'une tâche à une autre.

Même si nous avons l'impression de pouvoir faire plusieurs choses en même temps, les différents tests menés dans le laboratoire Lutin (laboratoire des usages des technologies numériques) ont démontré que notre mémorisation du texte était moins approfondie lorsqu'on lisait sur un écran.

L'impact des écrans

Il est encore trop tôt pour connaître les impacts à long terme des heures que nous passons devant un ordinateur. Mais les spécialistes conseillent déjà de ne pas rester trop longtemps devant un ordinateur sans faire de pauses, pour reposer l'oeil du rétro-éclairage. Et il est aussi conseillé de ne pas mettre les tout-petits devant un ordinateur ou une tablette.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :