Alzheimer : comment vivre avec la maladie

La maladie d’Alzheimer touche environ 900.000 personnes en France. Comment prendre en charge cette maladie neurodégénérative ?

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le
Neurones : un venin d'araignée peut empêcher leur mort après un AVC -
Neurones : un venin d'araignée peut empêcher leur mort après un AVC -  —  Crédit photo : Сергей Лабутин - Fotolia.com

Comprendre la maladie d'Alzheimer

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent la maladie d'Alzheimer
Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent la maladie d'Alzheimer  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Troubles de la mémoire, difficulté à se repérer dans le temps et dans l'espace, perte progressive du langage et de l'autonomie... les symptômes de la maladie d'Alzheimer sont souvent caractéristiques. Mais que se passe-t-il dans un cerveau touché par cette maladie neurodégénérative ?

Les cellules du cerveau, les neurones, sont organisés en réseau de manière à transmettre l'influx nerveux et les informations dans l'ensemble du corps.
Dans la maladie d'Alzheimer, le tissu cérébral est lésé et le cerveau présente trois particularités :
· une perte de neurones
· la formation de plaques dites amyloïdes, dues à l'accumulation de certaines protéines
· la "déformation" de certaines protéines (les protéines Tau) qui composent la structure interne des neurones.

Toutes ces lésions progressent dans le cerveau année après année. Les structures les plus internes du cerveau, dont l'hippocampe qui est dédié à la mémoire, sont les premières touchées. C'est la raison pour laquelle, généralement, la maladie se manifeste d'abord par des troubles de la mémoire.

Puis, les lésions atteignent d'autres zones du cerveau, qui traitent les informations plus globales, liées à la gestuelle et au langage. Les patients souffrent alors de troubles du langage (aphasie), ne parviennent plus à nommer les objets (agnosie), ne reconnaissent plus les choses, ont des difficultés à coordonner leurs gestes et effectuer des gestes concrets (apraxie). À terme, le cerveau des malades finit par s'atrophier totalement.

Quels traitements contre la maladie d'Alzheimer ?

Des ultrasons pour traiter Alzheimer ?  —  Le Magazine de la Santé

Actuellement, il n'existe pas de traitement pour guérir la maladie d'Alzheimer. Les seuls traitements disponibles à ce jour visent à réduire les symptômes neurologiques.

Des recherches sont actuellement en cours pour développer des médicaments qui ralentiraient la progression de la maladie. Aux Etats-Unis, en 2021, le premier traitement dirigé contre le mécanisme de la maladie, à savoir la présence de plaques amyloïdes dans le cerveau a été approuvé par les autorités sanitaires. Nommé Aduhelm, ce traitement est produit par l'entreprise pharmaceutique Biogen. Mais son efficacité n'a pas été démontrée à ce jour et ce médicament fait encore débat.

En attendant, d'autres pistes existent pour améliorer la qualité de vie des patients. C'est par exemple le cas des traitements par ultrasons, étudiés pour leur capacité à réduire l'évolution des symptômes. En effet, les ultrasons permettraient aux toxines responsables de la maladie d'Alzheimer d'être évacuées dans la circulation sanguine plutôt que de s'accumuler sur les neurones.

Des activités pour surmonter les difficultés du quotidien

Alzheimer : retrouver du plaisir en cuisinant  —  Le Magazine de la Santé

Pour retrouver des gestes oubliés et réveiller des souvenirs, des ateliers sont parfois proposés aux personnes atteintes de maladie d'Alzheimer et à leurs proches aidants. La pratique de la cuisine en couple aidant-aidé en fait partie. Odeurs, goûts, couleurs, sensations et manipulation des aliments aident les malades à travailler leurs gestes, leur mémoire et leur coordination.

L'objectif final est, pour le malade, de retrouver le plaisir et le désir d'exécuter une tâche mais aussi de soulager l'aidant. Pour ce dernier, ces ateliers sont aussi l'occasion de s'évader car soutenir au quotidien un proche souffrant de la maladie d'Alzheimer est souvent épuisant.

En effet, si la maladie d'Alzheimer est très difficile à vivre pour le malade, elle l'est aussi pour ses proches dont le quotidien est bouleversé. Pratiquer des activités ensemble aide à mieux vivre les difficultés de la pathologie.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !