Une mini-IRM pour explorer les extrémités

Plus simple, plus rapide, moins coûteuse, une nouvelle génération d'IRM fait son apparition dans les hôpitaux. Des machines réservées aux extrémités.

Rédigé le

Une mini-IRM pour explorer les extrémités

L'IRM, l'imagerie par résonance magnétique, permet aujourd'hui d'obtenir des vues en 2D et en 3D de l'intérieur du corps des malades. Et donc de repérer des lésions éventuelles. Pour cela, le patient est introduit entièrement dans une sorte de tunnel. Une expérience qui peut être assez impressionnante.

Un nouvel appareil, uniquement dédié aux extrémités, a fait son apparition dans un hôpital public à Valenciennes (Nord-Pas-de-Calais). Déjà utilisé dans plusieurs cliniques en France, il prend en charge toutes les pathologiques ostéo-articulaires et permet de réaliser des IRM des mains, des pieds et des genoux. C'est ainsi bien plus rapide et bien moins traumatisant.   

VOIR AUSSI

Sponsorisé par Ligatus