Une jambe artificielle animée par la volonté

Une nouvelle page est tournée dans l'histoire (récente !) des prothèses bioniques. Après les mains et les bras, c'est au tour des jambes artificielles de pouvoir être mues sous le contrôle de l'esprit. Des chercheurs de l'Institut de réadaptation de Chicago ont récemment présenté un nouveau type de prothèse de membre inférieur, dont les mouvements sont commandés par les influx nerveux envoyés du cerveau aux muscles de la jambe.

Rédigé le , mis à jour le

Une jambe artificielle animée par la volonté
Une jambe artificielle animée par la volonté

En 2012, des jambes artificielles contrôlées à l'aide d'une interface cerveau-ordinateur avaient déjà été expérimentées, sur des personnes valides, par des chercheurs du Centre Médical des Vétérans de Long Beach et de l'Université de Californie. Mais le dispositif développé par l'Institut de réadaptation de Chicago (IRC), basé sur un principe entièrement différent, peut réellement être utilisé comme prothèse. Un homme de 32 ans, amputé au dessus du genou à la suite d'un accident, expérimente depuis plusieurs semaines l'étonnant appareil, apparemment sans aucune gêne.

Préalablement à la pose de la prothèse, les chercheurs de l'IRC ont dû greffer quelques capteurs au niveau des muscles de la cuisse du jeune homme. Une seconde série de capteurs a également été connectée à quelques terminaisons nerveuses autrefois reliées à la partie inférieure de sa jambe. Ces composants électroniques sont reliés à un petit élément métallique placé à l'endroit où s'emboite la prothèse.

Les signaux nerveux antérieurement transmis par le cerveau pour faire se mouvoir la jambe sont interprétés en temps réel par une interface informatique miniaturisée, entraînant les mouvements coordonnés de la prothèse.

La prothèse de l'IRC fait l'objet d'une présentation détaillée dans un récent numéro du New England Journal of Medicine. Selon les auteurs (qui accompagnent leur article d'une vidéo), outre un confort de marche inégalé, cette prothèse offrirait également à ses bénéficiaires l'opportunité... de frapper à nouveau dans un ballon.

Source : Robotic Leg Control with EMG Decoding in an Amputee with Nerve Transfers Hargrove, L. J. et al. New Eng. J. Med. (2013). doi:10.1056/NEJMoa1300126

En savoir plus :