Qu'est ce que l'alcoolémie ?

Le taux d'alcool dans le sang dépend, entre autres, du degré d'alcool et du volume ingéré, de la masse corporelle, du degré de fatigue et de l'état de santé. Alors... Un verre, ça va... Mais quand on prend la route, mieux vaut s'abstenir. 

Rédigé le

Qu'est ce que l'alcoolémie ?
Qu'est ce que l'alcoolémie ?

Comment mesure-t-on le taux d'alcool dans le sang ?

L'alcoolémie désigne le taux d'alcool présent dans le sang (1). Elle se mesure usuellement en grammes d'alcool pur par litre de sang (ou en milligrammes par 100 ml de sang).

Comme le rappelle le site de la Sécurité routière, quelle que soit la boisson alcoolisée, un "verre" représente à peu près la même quantité d’alcool. Les doses servies dans les débits de boisson sont en effet normalisées : 25 cl de bière à 5°, 12,5 cl de vin (de 10° à 12°), 3 cl d’alcool distillé à 40° (whisky, anisette, gin) contiennent chacun environ 10 g d’alcool pur.

L'alcoolémie se mesure également en milligrammes d'alcool par litre d'air expiré. Les deux valeurs sont très différentes. Un gramme d'alcool pur par litre de sang équivaut à un demi-milligramme par litre d'air expiré.

L’alcoolémie dépend du volume de boisson ingéré, du degré d'alcool de cette boisson, mais également de la masse corporelle de l'individu et de son sexe. Le temps depuis l'ingestion et la présence d'aliments dans l'estomac influe grandement sur l'alcoolémie.

L'alcoolémie augmente de 0,20 g/L à chaque verre

Chaque verre consommé (voir encadré) fait en moyenne monter le taux d’alcool de 0,20 g/L à 0,25 g/L.

Comme le rappelle le site de la Sécurité routière, ce taux peut augmenter en fonction de l'état de santé, le degré de fatigue, ou de stress, le tabagisme ou simplement les caractéristiques physiques de chaque personne. Pour les individus les plus minces, les femmes ou les personnes âgées, chaque verre peut ainsi représenter un taux d’alcoolémie de 0,30 g/L.

La majeure partie de l’alcool ingéré transite vers la circulation sanguine au niveau de l'intestin. Il est ensuite progressivement éliminé par le foie. La vitesse de dégradation est constante chez un individu donné : d'un adulte à l'autre, cette vitesse peut varier de 0,10 à 0,15 grammes par litre de sang chaque heure. En moyenne, il faut donc au foie une heure et demi pour dégrader l'alcool contenu dans un verre. Mais cette valeur est généralement double pour les publics précédemment évoqués !

La Sécurité routière rappelle qu’aucun "truc" (ingestion de café salé, d’une cuillèrée d’huile) ne permet d’éliminer l’alcool plus rapidement.

L'alcoolémie maximale est atteinte une demi-heure après absorption à jeun, ou une heure heure après absorption au cours d'un repas.

En France, il est interdit de prendre le volant en dépassant les seuils suivants :

  • concentration d'alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,50 gramme par litre,
  • ou concentration d'alcool dans l'air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.

---
(1) L’expression "taux d'alcoolémie", couramment employée, est donc un pléonasme.

 

Sponsorisé par Ligatus