Insuffisance cardiaque aiguë : la glycémie, un indicateur ?

L'âge, la fonction rénale ou le taux de certains peptides sont des paramètres clefs pour estimer les risques de décès associés à une insuffisance cardiaque aiguë (ICA). Une étude de l'Inserm, publiée le 16 janvier 2013, démontre que ces risques sont également corrélés au taux de glucose dans le sang. Déterminer s'il s'agit d'un simple indicateur ou d'un facteur aggravant pourrait modifier les stratégies d'intervention hospitalière.

Rédigé le

Insuffisance cardiaque aiguë : la glycémie, un indicateur ?
Insuffisance cardiaque aiguë : la glycémie, un indicateur ?

La mortalité à la suite d'une ICA est très élevée, avoisinant les 10% à trente jours. Les éléments dont les médecins disposent pour réaliser leur pronostic sont aussi précieux que réduits. L'étude qui vient d'être publiée dans le Journal of the American College of Cardiology démontre que la glycémie pourrait s'ajouter à la liste des éléments diagnostiques.

L'insuffisance cardiaque aiguë (ou "décompensée") se caractérise par l'apparition rapide de symptômes de dysfonctionnement cardiaque. Cette situation menace le pronostic vital et nécessite une hospitalisation d'urgence.

Les travaux des chercheurs ont porté sur 6.200 prélèvements réalisés sur des patients admis aux Urgences pour une ICA. Les taux de glucose relevés ont été comparés avec l'évolution de l'état de chaque patient sur un mois. L'analyse statistique a permis d'établir l'intime corrélation des deux faits. Ces résultats restent notamment valides quelque soit le statut diabétique des patients.

"Il reste à savoir s'il s'agit d'un marqueur qui reflète simplement le risque de décès ou s'il s'agit d'un facteur qui augmente le risque", précise l'un des auteurs de l'étude dans un communiqué de l'Inserm. "Dans ce cas, il faudra alors intervenir rapidement pour faire baisser la glycémie à l'aide d'insuline. Une étude complémentaire est nécessaire pour vérifier cela."

L'article de l'Inserm met fin à un long débat qui avait divisé les spécialistes depuis 2006. Les cas "graves" d'insuffisance cardiaque étaient, pour leur part, déjà corrélés à la glycémie depuis 2005.

Source : "Association Between Elevated Blood Glucose and Outcome in Acute Heart Failure", Alexandre Mebazaa et coll., J Am Coll Cardiol. 2013, doi:10.1016/j.jacc.2012.11.054

En savoir plus