Grippe H5N8 : quels risques pour l'homme ?

Après H5N1 et H7N9, voici H5N8, une nouvelle souche de la grippe aviaire. Transmise aux volailles par des oiseaux migrateurs, elle a été détectée en Allemagne, aux Pays-Bas et probablement en Grande-Bretagne. 

Rédigé le

Grippe H5N8 : quels risques pour l'homme ?

La souche H5N8, qui était jusqu'à présent cantonnée en Asie, est considérée comme hautement pathogène pour les volailles mais pour l'instant, elle n'a jamais été transmise à l'homme. "C'est la même classe de virus que la grippe humaine, mais il y a une barrière d'espèces entre les volailles et l'homme. Le virus n'est pas adapté à l'homme", explique Jeanne Brugère-Picoux, professeur vétérinaire à l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort.

Pour contracter le virus H5N8, comme les autres souches de grippe aviaire, il faudrait être en contact direct et prolongé avec des volailles infectées.

Dans le cas de la grippe H5N1, qui avait provoqué plus de 400 décès, principalement en Asie du sud-est, les contaminations étaient surtout liées à de mauvaises conditions d'hygiène dans les élevages où par exemple des hommes dormaient avec leurs bêtes. "Les facteurs de réceptivité  de ce virus étaient au niveau des alvéoles pulmonaires, il fallait donc inspirer beaucoup de virus, et profondément, pour être contaminé", assure Jeanne Brugère-Picoux. Aucun cas de contamination d'homme à homme n'a été recensé.

La spécialiste se veut rassurante sur l'alimentation. La consommation de viande et d'œufs ne présente pas de risques.

A ce jour, aucun cas de H5N8 n'a été détecté dans les élevages français. Le gouvernement a annoncé qu'il avait renforcé les mesures de surveillance vétérinaire sur le territoire.

En savoir plus sur la grippe aviaire :