Contrôler simultanément deux prothèses de bras ''à volonté''

En s'efforçant de réaliser un mouvement avec un membre disparu, les personnes amputées émettent des signaux nerveux qui peuvent, après opération chirurgicale, stimuler d'autres muscles (technique dite de "ré-innervation musculaire ciblée"). L'analyse de cette activité musculaire permet de commander des prothèses. Toutefois, coordonner des mouvements dans deux prothèses est extrêmement difficile, surtout si l'amputation est très ancienne. Des chercheurs du Maryland ont annoncé ce 16 décembre être parvenu à relever le défi.

Rédigé le

Contrôler simultanément deux prothèses de bras ''à volonté''
Contrôler simultanément deux prothèses de bras ''à volonté''

Amputé des bras il y a 40 ans, Leslie Baugh, un habitant du Colorado (Etats-Unis) peut de nouveau saisir des objets "des deux mains", à l'aide d'une double prothèse coordonnée à un logiciel de pointe.

La ré-innervation musculaire ciblée

Les connexions nerveuses autrefois reliées au bras sont implantées dans le muscle pectoral. Au terme de plusieurs semaines, les nerfs redeviennent fonctionnels. Des électrodes très sensibles sont ensuite collées à la peau. Lorsque le patient contracte un muscle, le signal est détecté, et transmis à la prothèse.

Courant juin, des chercheurs de l'Université Johns Hopkins (état du Maryland) ont décidé de réaliser une double ré-innervation musculaire ciblée chez ce patient (voir encadré). Si le procédé est désormais éprouvé pour stimuler les mouvements de plusieurs membres, peu d'expériences véritablement concluantes ont été menées pour parvenir à réaliser des actions simultanément, et de façon coordonnée.

Une fois la ré-innervation achevée, les chercheurs ont entraîné le patient à réaliser des mouvements en regardant un écran présentant des mouvements de plus en plus complexes. L'homme devait s'efforcer de commander ses membres amputés comme s'il était réellement capable de mimer les scènes visualisées. Un ordinateur analysait les signaux musculaires produits.

Ce 16 décembre, les chercheurs ont diffusé un communiqué et une vidéo montrant l'étonnant résultat de leur travail. Leslie Baugh peut commander simultanément les deux éléments de sa prothèse, et attraper des objets des deux mains. Ce résultat aurait été obtenu après seulement dix jours d'entraînement, après la pose de la prothèse.

Cette dernière peut réaliser un nombre très important de mouvements, Leslie Baugh pouvant faire animer ses épaules, ses coudes, ses poignets ou ses doigts. Il a confié sa joie de pouvoir, de nouveau, réaliser des gestes aussi banals que de commander une boisson au distributeur automatique et de se saisir de son gobelet. "Une de ces choses simples auxquelles la plupart des gens ne pensent jamais..."

 

Images diffusées par l'Université Johns Hopkins (vidéo en anglais)