Conférence nationale sur le handicap : le mécontentement de l'Unapei

Scolarisation, emploi et accessibilité : ce sont les grands thèmes de la dernière conférence nationale sur le handicap qui s'est déroulée jeudi 11 décembre 2014, à l'Elysée. Mais pour l'Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales (Unapei), le rendez-vous était loin d'être à la hauteur des enjeux.

Rédigé le

Entretien avec Christel Prado, présidente de l'UNAPEI

Les associations attendaient avec impatience cette conférence sur le handicap en présence du président François Hollande. Pour l'Unapei, c'était même la réunion de la dernière chance. Mais selon sa présidente, Christel Prado, la réunion n'a pas été à la hauteur : "Aujourd'hui, il y a toujours 13.000 enfants sans solution éducative, 6.500 exilés en Belgique et 30.000 personnes handicapées vieillissantes qui n'ont pas de solution adaptée. Je ne pense pas qu'on puisse s'en contenter".

"L'engagement que le président de la République devait prendre, c'est qu'en deux ans, il n'y ait plus de personnes sans solution. Comment peut-on accepter qu'à cause du handicap, des personnes soient discriminées ?"

VOIR AUSSI :