Ch@t : Fidélité et infidélité

Ch@t du 17 juin 2011 : Avec les réponses de Sophie Cadalen, psychanalyste et du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et sexologue.

Rédigé le

Ch@t : Fidélité et infidélité
Ch@t : Fidélité et infidélité
Sommaire

Les réponses de Sophie Cadalen, psychanalyste

  • N'est-ce pas un peu facile de mettre sur le compte de la différence de pulsions sexuelles entre hommes/femmes, une infidélité ?

Bien sûr que ce serait trop facile. Et que ce n'est pas vrai. Mais nous avons à nous "décrasser" de tellement d'années, voire de siècles, où la sexualité - croyait-on - n'était que l'affaire des hommes...

  • Regarder des sites pornographiques est-ce de l'infidélité ? D'autant plus que je culpabilise énormément.

Si vous culpabilisez, c'est que vous avez certainement le sentiment de tromper quelqu'un. Il n'y a pas de curseur objectif pour décréter ce qui est tromperie, ou ne l'est pas. Si vous ne vous sentez pas bien, c'est que vos goûts ne sont pas assumés. A vous de "travailler" à ce qu'ils le soient, ou à ce que vous en changiez.      

  • Je pense que mon conjoint a été infidèle mais il ne l'avoue pas, comment lui faire à nouveau confiance ?

Voilà beaucoup de spéculations... Aviez-vous confiance en lui avant ce doute ? Êtes-vous plutôt jalouse ? Et lui plutôt volage ? Qu'il avoue ou non son éventuelle infidélité, c'est effectivement une confiance qu'il s'agit entre vous de restaurer. A-t-elle seulement existé ?

  • J'ai été trompé par mon concubin qui m'a donné comme seule explication qu'il me considérait comme acquise. J'ai mis un an à le quitter. Aujourd'hui je suis toujours traumatisée par cette trahison, comment faire ?

Si vous êtes encore traumatisée, c'est que cette trahison a sans doute réveillé des peurs anciennes, des doutes ou manques de confiance en vous, en l'autre. Allez en parler à un spécialiste. Notre raison ne peut pas grand-chose contre ce genre de blessures. Elles trouvent leur origine loin dans notre histoire, dans notre inconscient; L'occasion d'un petit "ménage" pour repartir de plus belle ?

  • J'ai mon fiancé qui m'a avoué avoir envie d'avoir un rapport sexuel avec une autre fille ! Pourtant tout se passe bien dans notre couple ! Il m'a dit que ce n'était qu'une envie et qu'après il ne souhaitait plus le refaire. Il m'a demandé si j'étais d'accord ou pas pour qu'il le fasse. Je ne sais pas quoi lui  répondre car j'ai peur de le perdre et je ne sais pas si je pourrais le supporter !

Votre ami est un grand garçon : s'il a envie d'aller voir ailleurs, à lui d'en prendre la responsabilité, et certainement pas à vous de l'y autoriser. Ce sont aux enfants que l'on accorde des autorisations, pas à un partenaire de vie. Et supporter l'insupportable pour que l'autre ne vous quitte pas, c'est le meilleur moyen d'aller à la catastrophe. Qu'il se débrouille avec ses fantasmes, ce n'est pas à vous de les gérer avec lui. Pas celui-là en tout cas...

  • Quatre ans après avoir appris l'infidélité de mon époux, je ne lui pardonne pas et n'en ai pas l'intention car j'aurais le sentiment de me renier moi-même en acceptant. Je ne suis capable que de faire avec. Comprenez-vous cette réaction ? Est-normal ? C'est un traumatisme pour moi.

Il me semble que, souvent, le pardon n'est pas ce qui aide le mieux à dépasser une tromperie. La rancune ou la rancœur ne sont pas non plus très efficaces. Le plus important, quand il y a eu rupture du contrat de confiance, c'est de comprendre ce qui se jouait à ce moment-là, où on était, ce que cela pouvait bien signifier (ou pas) dans notre couple. Et quelquefois, prendre sa part de responsabilité dans ce qui s'est passé sera plus salvateur que le pardon.

  •  Le libertinage est-il une solution pour éviter un adultère de son conjoint ?

Le libertinage n'a d'intérêt que pour ceux qui en ont le goût. S'il est choisi pour nous prémunir de l'infidélité (en la légitimant), il ne garantit de rien. Personne n'est à l'abri de tomber amoureux du partenaire d'un soir, ce qui alors sera une entorse au pacte de libertinage...       

  • En 2008, après 8 ans de mariage et un enfant, mon mari a voulu me quitter pour une de mes collègues. Il m'avait dit que rien ne s'était passé. J'ai tout fait pour qu'il reste malgré ses difficultés avec notre enfant. Il y a 1 mois, il m'a avoué sa tromperie. Il regrette, voudrait tout effacer. Je ne sais plus quoi faire. On vient d'avoir un autre enfant. Comment lui refaire confiance ?

Son aveu, si vous êtes honnête, n'était que la confirmation de ce que vous pressentiez, non ? S'il l'a fait, c'est peut-être parce qu'aujourd'hui cette histoire est réellement terminée pour lui. Vous qui vous êtes battue pour qu'il reste, ce serait dommage de reculer maintenant. Sauf si vous doutez de vos propres sentiments...

  • Depuis la naissance de notre enfant il y a deux ans, nous n'avons eu que 2 rapports. Je n'éprouve plus de réelles envies et j ai très peur que cela ne pousse mon conjoint vers des infidélités. Dois-je me forcer ?

Vous forcer, certainement pas ! Mais faire quelque chose pour débloquer la situation, dans laquelle, j'imagine, vous n'êtes pas heureux tous les deux, bien sûr. Maintenant il s'agit de vous occuper de votre couple, plutôt que de pallier à un éventuel risque d'infidélité.

  • Après m'avoir été infidèle il y a 5 ans, mon époux n'a fait aucun travail de réparation de notre couple. Je reste donc dans le doute et la confiance a disparue, mes sentiments n'ont aucune importance, il ne parle pas beaucoup en temps normal, mais là mon amour pour lui décroit.

Il est des infidélités qui peuvent être réparatrices, qui seront comme un électrochoc pour se retrouver. Mais s'il n'y a pas de remise en cause, si "l'incident" est glissé sous le tapis, voilà qui risque de miner votre couple. Surtout si vous y pensez encore. Mais on ne peut sauver seul(e) un coupe : si votre conjoint ne réagit pas, ne parle pas, peut-être que le sentiment qu'il aura de vous perdre alors le réveillera. Sinon...

  • Pensez-vous que si on refuse de faire quelque chose de sexuel avec son mari, il puisse nous tromper pour justement avoir ce quelque chose ?

La sexualité dans un couple n'est pas un chantage. Vos désirs ne doivent pas être occultés parce que l'autre en serait fâché. Et la menace d'aller voir ailleurs, si on ne se plie pas aux caprices de l'autre, n'a jamais été le garant d'un bel amour...

  • La monogamie est-elle toujours possible aujourd'hui ? L'infidélité n'est-elle pas inévitable, statistiquement ? Comment, aujourd'hui, croire au couple qui dure toujours, sans jamais d'infidélité, malgré tous les moyens (Internet, etc.) ?

Elle n'est pas plus impossible aujourd'hui qu'avant. Nos exigences ont changé : aujourd'hui nous voulons aimer, quand il y a encore peu les mariages étaient davantage de raison que de sentiment. Ce qui de fait nous a rendu plus ambitieux : nous voulons la stabilité, en même temps que la passion, que l'entente sexuelle etc... A chacun de faire le tri entre les idéaux proposés et ce que l'on veut vraiment. La fidélité peut être alors un choix de vie sans sacrifice, à condition de ne pas l'ériger comme une règle absolue.

  • Mon mari a dit à nos enfants qu'il avait rencontré quelqu'un. Je le vis très mal étant donné que notre séparation date de quelques mois (après 31 ans de vie commune). Nos relations sexuelles étaient nombreuses et bonnes, je ne comprends pas.

Vous êtes confrontée à l'incompréhension des élections amoureuses, du désamour, des tours et détours de nos parcours affectifs. Il n'y a pas grand-chose à comprendre là-dedans, mais un mauvais cap à passer. Peut-être l'occasion d'une introspection salutaire ?

  •  Mon mari est assez bel homme, et il avait un passé de Casanova avant de me rencontrer... Depuis février 2011, il ne me touche plus... est-il infidèle ? (nous sommes mariés depuis 2 ans)

Le fait qu'il ne vous touche plus n'induit pas qu'il aille voir ailleurs. Il n'est pas rare, d'ailleurs, que l'infidélité dans un couple réveille les ardeurs de celui-ci. Plutôt que de vous focaliser sur un supposé tiers, sondez plutôt l'état de votre relation. Peut-être que c'est lui qui, tout simplement, va mal ? Nos états d'âme souvent se répercutent sur notre libido.

  • J'ai 24 ans et je suis en couple depuis 10 ans. Voici quelques mois, mon amoureux m'a avoué avoir rencontré quelqu'un et souhaitait aller plus loin. Nous rencontrions quelques problèmes d'ordre sexuels dans notre couple. Il avait besoin de faire ses expériences. J'ai donc accepté la situation mais maintenant, j'ai du mal à m'en remettre, bien qu'il regrette ce qu'il ait fait et ait stoppé ses expériences. Comment guérir ?

Il serait sans doute utile, à l'un et à l'autre, de fouiller ce qui s'est passé alors, ce qui était en jeu, quels étaient les besoins (plus psychiques que sexuels, au fond). Tant que vous n'aurez pas donné un sens à cette crise, vous ne pourrez la dépasser. Elle a été le révélateur de quelque chose pour l'un et l'autre, il s'agirait de savoir de quoi.

  • Mon amoureux m'a trompé il y a quelques mois et je ressens le besoin de voir à quoi ressemble la personne avec qui cela s'est passé. Est-ce une bonne idée ? Est-ce une manière de voir la vérité en face, car j ai encore du mal à accepter. De manière générale, je m'imagine d'ailleurs ce qu'il s'est passé entre eux... Comment chasser ces images de ma tête ?

Ce n'est évidemment pas une bonne idée. Ne donnez pas trop de réalité à cette personne, ce serait déjà lui donner trop d'importance. Mais il est plus facile de se concentrer sur l'amant(e) que sur soi, et son rapport avec l'autre, au travers de ce qui s'est passé.

  • J'ai une relation virtuelle... est-ce de l'infidélité ?

Vous seul pouvez y répondre...

  • Mon petit ami se prive de sorties avec ses copains pensant que fatalement il pourrait charmer et faire succomber une femme... Qu'en pensez-vous ?

Peut-être a-t-il peur de réaliser qu'il ne serait pas aussi séducteur qu'il le croit dans la réalité... En tout cas, qu'il ne persiste pas à s'enfermer ainsi. Il vaut mieux affronter ses démons (pour s'apercevoir souvent que ce sont de gentils toutous) que de se protéger par le déni, au risque de tout faire exploser d'un coup. Qu'il apprivoise ses craintes, qu'il se confronte à elles, voilà qui le rassurerait (et vous) plus sûrement.

      

Les réponses du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et sexologue

  • Discuter et faire l'amour virtuellement, est-ce tromper ?

Il n'y a pas d'implication affective lorsque c'est virtuel, mais les femmes lorsqu'elles repèrent que leur conjoint a des relations virtuelles se sentent "trompées" parce qu'elles perçoivent l'insatisfaction de leur conjoint. Elles se sentent comme un objet, et se demandent pourquoi le partenaire ne recherche pas avec elles à alimenter ces fantasmes ou tout simplement le désir sexuel.

  • Quand la tromperie est évidente, est-ce la bonne solution de nier ? N'est-ce pas un manque de respect pour l'autre et une façon d'être dans le déni et de ne pas assumer ses actes ?

Il vaut toujours mieux dans un couple se parler librement cela ne sert à rien de cacher une tromperie si l'autre a deviné. Parfois le partenaire ment pour protéger son couple, car pour lui cette relation extra conjugale n'avait pas tant d'importance, et il ou elle ne veut pas faire de mal à son partenaire.    

  • Mon père est très (trop) souvent sur des sites de rencontres et site porno. Ma mère ne réagit pas. Que dois je faire ? C'est dur pour moi de le savoir et garder ce secret...

C'est une situation, compliquée, il faut vous protéger de cette situation. Il me semble que vous pourriez dire à votre père que vous êtes au courant et lui demander de faire en sorte d'être discret et qu'il ne se montre pas en train de regarder des sites devant vous. La sexualité de vos parents ne vous regarde pas, c'est un peu une façon d'être exhibitionniste.

  • Mariée à 23 ans, quelques mois avant, je rencontre un homme pour qui j'ai un coup de foudre. On flirte puis je lui dis que je me vais me marier. Quelques mois plus tard, on se retrouve, on fait l'amour. Puis avons cessé tout contact... Cinq ans après, je le recherche, le retrouve et depuis 3 ans, nous nous voyons régulièrement. Parfois je me perd...

Vous êtes dans une situation délicate, pensez-vous que vous vous entendez bien parce que c'est une situation "interdite" et parfois transgresser l'interdit renforce le plaisir. Auriez-vous envie de quitter votre conjoint pour lui, et lui est-il disponible? Que vous manque-t-il dans votre couple pour que vous ayez eu besoin de le rechercher?

  • J'ai toujours plus ou moins trompé mon mari en 6 ans. Pourquoi puis-je faire l'amour avec d'autres hommes et ne plus avoir envie de mon mari ? Pourquoi sexuellement j'accepte et aime des actes qui me sont inimaginable avec lui ?

Cela arrive, c'est une façon de dissocier sexualité et émotion, vous pouvez être plus libre dans votre sexualité lorsqu'il n'y a pas d'implication affective, avec votre conjoint l'implication affective existe et vous avez peut être peur d'y ajouter un plaisir sexuel qui risquerait de créer une dépendance, trop forte. Vous craignez peut-être d'être trop liée et dépendante si amour et sexe sont au RDV avec la même personne.

  • Mon copain m'a trompé 2 fois (la dernière en 2008). Tant qu'il n'avait pas la preuve que je savais, il niait. Malgré toute sa bonne volonté je n'arrive plus à lui faire confiance et notre relation est encore parfois très difficile. J'ai toujours peur qu'il me mente encore. Que faire pour réussir à faire confiance de nouveau, car on ne veut pas se séparer ? (cela fait 10 ans qu'on est ensemble).

C'est une vraie question de confiance en vous et en lui. Le mieux c'est de vous parler librement et essayer de comprendre ce qu'il va chercher ailleurs qu'il ne trouve pas avec vous. Comment pouvez-vous faire évoluer votre sexualité dans votre couple, si vous n'avez plus du tout confiance en lui ? C'est très difficile de reconstruire.

  • Quand je l'ai retrouvé, il était marié, avait un enfant et en attendait un second. Depuis quelques mois il est séparé, donc libre... Mais pour moi, ma vie est auprès de mon mari (avec qui je me sens en sécurité). Même si parfois je me surprends à m'imaginer dans une nouvelle vie avec lui ! C'est quelqu'un de passionné, il me fait vibrer ! Tout ce que mon mari ne sait pas faire, car trop terre à terre ! J'aimerais tout stopper.

Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas! Il est difficile de quitter une relation qui vous fait vibrer. Il risque surtout de se lasser et de chercher quelqu'un de plus disponible pour lui.

  • Après une infidélité comment retrouver une sexualité épanouie ?

Tout dépend du pourquoi il y a eu une infidélité. Si au cours de cette relation extra conjugale vous avez découvert des plaisirs inconnus, il sera difficile d'oublier ces plaisirs. Mais parfois d'avoir des relations extra conjugales, cela peut alimenter la relation de couple et re dynamiser une sexualité qui devenait plan plan.

  • Inversement, comment savoir si l'homme qui trompe est juste infidèle et aime la situation d'interdit ou est-il en train de changer de partenaire ?

C'est l'avenir qui le dira, en fonction de ses désirs.

  • Est-ce normal de ne pas ressentir de la culpabilité quand on trompe quelqu'un ?

Tout dépend des accords tacites entre les deux partenaires, certains couples décident d'avoir une liberté et de rencontrer d'autres partenaires sans forcément avoir envie de détruire leur couple.

  • Est-ce qu'aller chercher ailleurs des actes sexuels que le partenaire ne fait pas, c'est tromper ? ex. fellation...

Oui, dans la mesure où vous recherchez ailleurs et vous n'essayez pas de faire évoluer votre relation en exprimant au sein du couple quelles sont vos frustrations et vos demandes, ce qui peut-être pourrait libérer la parole de votre partenaire.

  • Mon conjoint et père de mes enfants a eu il y a quelques années une infection aux parties génitales. Lors de l'examen, le médecin lui a affirmé que c'était une infection sexuelle alors que nous sommes fidèles. Mon conjoint a cru que je l'avais trompé. Existe-t-il des infections telles que celle-ci en dehors de relations sexuelles ?

Oui tout dépend de quoi il s'agit, mais on peut difficilement dater le moment d'une infection sexuelle, comme le chlamydiae, mycoplasmes, papillomavirus ou herpès. Donc on peut être porteur de ces maladies pendant longtemps et au moment où elles émergent cela ne correspond pas forcément à une aventure extra-conjugale.

  • Avec des doutes sur sa fidélité, je commence à essayer de surveiller mon conjoint (logiciels espions, surveillance des mails...). Je pense que ce n'est pas une bonne chose mais je réagi par pulsions et je ne sais pas trop comment faire autrement...

C'est que vous n'êtes pas en confiance. Il y a des gens qui sont jaloux de façon excessive et cela leur rend la vie impossible, il faut établir une relation de confiance au sein de votre couple sinon c'est intolérable car on peut toujours douter de tout.

  • Est-on condamné à vivre avec la souffrance de l'infidélité ? Comment oublier ? Pardonner ?

La jalousie est un sentiment très douloureux et difficile à vivre. C'est le temps qui fera le pansement et vous permettra de retrouver confiance dans votre partenaire.

  • Le libertinage est-il un moyen de retenir l'infidélité quand on est en couple ?

Certains couples trouvent leur équilibre comme cela.

  • Mon mari m'a trompé plusieurs fois et j'ai fini par demander la séparation, qu'il ne voulait pas vraiment. Quelques temps après, j'ai rencontré quelqu'un et mon ex mari l'a très mal vécu, alors qu'il vivait avec sa maitresse ! Comment expliquer cette réaction ?

Vous étiez "sa chose" c'est à dire que tant que n'aviez pas retrouvé un conjoint vous restiez éventuellement sous son influence. A partir du moment que vous vous autonomisez, il perd une relation avec vous et en ressent de la frustration. Il veut le beurre et l'argent du beurre!!

  •  Mon mari a pris des photos de femmes, à leur insu, sur la plage. Je me suis senti trompée et humiliée. Il ne comprend pas ma réaction. Nous sommes pourtant un couple ouvert, on parle de beaucoup de chose, masturbation, fantasme etc. Je n'arrive pas à passer outre, est-ce normal ?

Les hommes sont stimulés visuellement. Il avait peut être tout simplement envie de profiter des images de ces corps vus sur la plage, cela ne veut pas dire qu'il a envie de vous tromper. Regardez les hommes à une terrasse de café et leur regard lorsqu'une femme passe. Votre conjoint a utilisé juste un appareil photo pour accompagner ses pupilles.

  • Depuis 8 ans j'ai une relation avec un homme marié de 15 ans mon ainé. Au départ, il disait qu'il ne divorcerait jamais. Depuis 2 ans, il me dit qu'il le fera mais rien ne se passe. Il me dit ne plus aimer sa femme et la tromper depuis le début de leur mariage. Pourquoi et comment peut-on être infidèle pendant tant de temps ?

Cela arrive dans beaucoup de couples, il est fort probable que votre amant ne divorcera jamais. Il vit cette situation qui lui convient : il a "maman" à la maison et il batifole à l'extérieur...

  • Quand on a été trompée, lorsque l'on avait une confiance aveugle dans l'autre, c'est très difficile de ne pas déprimer. Qu'est-ce qui peut nous aider à s'en  sortir sans détruire le couple ?

C'est vrai, c'est une vraie blessure affective. Si vous ne vous en sortez pas, c'est peut être bien de consulter un médecin, ou une conseillère conjugale.

  • Le père de mon conjoint est un infidèle chronique et dénué de respect pour les femmes. J'ai peur que son fils lui ressemble, ne dit-on pas tel père, tel fils ?

Le père de votre conjoint a ses raisons, vous ne savez pas ce qui se passe avec sa femme. A vous de parler de vos craintes avec votre mari. Il a lui même peut être beaucoup souffert de cette situation et ne désire pas du tout la reproduire.

  • Vous avez dis lors de l'emission que mettre des preuves de l'infidelité de son partenaire sous ses yeux n'est pas la solution. Personnellement, je sais que mon amie me trompe, mais avant de lui en parler je la surveille pour trouver une preuve afin qu'elle ne puisse pas nier et que nous puissions avoir une vrai discutions. Avez vous un conseil ?

Le mieux ce n'est pas de faire un tribunal mais de lui parler de vos doutes sur votre relation, de lui demander si elle est satisfaite, de parler de vos manques, de vos frustrations, de vos doutes. Cela crée du lien entre vous, de l'intimité et une connivence.

  • Je me suis aperçu que mon conjoint me trompait. Je n'ai pas voulu arrêter notre belle histoire d'amour mais c'est très difficile même si je sais qu'il a arrêté sa relation. Je sais qu'il m'a beaucoup menti cet été...comment faire pour essayer de vivre cette trahison plus sereinement ?

Repérer ce que vous désirez : continuer avec lui ou non? Si c'est oui, il faut alors se donner les moyens de passer de bons moments ensembles plutôt que d'être dans la récrimination tout le temps.

  • Je ne comprends pas mon ami. Il est d'une jalousie excessive et pourtant c'est lui qui m'a trompé à plusieurs reprises. Moi je ne ressens pas l'envie d'aller voir ailleurs. Comment lui expliquer d'arrêter de douter de moi ?

Il doute de vous, car il sait que l'on peut tromper puisque lui même le fait. Il est très possessif ce n'est pas la meilleure façon de créer un lien solide entre vous. Peut être a-t-il peu confiance en lui, c'est pour cela qu'il craint que vous ne regardiez ailleurs ?

  • Il me semble que les hommes sont plus sujets à l'infidélité que les femmes. Si oui, pourquoi donc ?

Parce que bien souvent ils accordent moins d'affectif à la relation sexuelle passagère et donc ils ne se sentent pas impliqués.

  • Quel thérapeute consulter pour se remettre de la souffrance de l'infidélité ? Conseillère conjugale, psychologue, psychanalyste, sexologue ?

Exactement. Tous ces gens que vous nommez sont capables de vous aider.

  • Je suis tombée amoureuse d'un homme marié depuis 2 ans. Il a 3 enfants dont un est handicapé. Il m'aime aussi et a commencé la procédure de divorce. Parfois je culpabilise et en même temps je suis incapable de le quitter. Que faire ?

Vivez votre belle histoire ensemble. Vous n'avez pas à culpabiliser, s'il a décidé de quitter son ancien foyer, c'est qu'il a de bonnes raisons, ce n'est pas vous la fautive.

  • Je trompe mon mari pourtant, je suis bien avec lui et je ne peux pas me défaire de mon amant. Que faire ?

Où est le problème si tout le monde - amant, mari et vous - y trouve son compte ?

  • L'infidélité serait elle innée ou génétique comme certain le disent ? Lucy Vincent, neuro-biologiste invitée à plusieurs reprises dans le "Magazine de la santé" le confirme. Que doit on en penser ? Elle a écrit un livre sérieusement documenté aux éditions Odile-Jacob.

A priori l'être humain n'est pas monogame. Ce sont les contraintes de la société qui ont érigé les règles du mariage, de la fidélité (surtout pour les femmes afin d'être certain du géniteur pour la descendance); toutes les notions de fidélité sont très variables d'une société à une autre. Actuellement le modèle de couple occidental est basé sur le libre choix, le libre consentement, la monogamie. La notion de réussite affective, sociale et économique y sont très attachés. Cela fait beaucoup de choses pour bien réussir son couple.

  • Les adultères nient-ils devant l'évidence par lâcheté ou pour ménager le conjoint ?

Un peu des deux, par lâcheté cela évite des discussions et des remises en question, et pour protéger le conjoint si cette relation extra conjuagle n'avait pas beaucoup d'importance pour eux.

  • J'ai peur que  notre vie de famille ne lui convienne pas et qu'il aille voir autre part. C'est normal de vivre avec cette peur ?

Pourquoi la vie avec vous ne lui conviendrait pas ? C'est lui qui a choisi de vivre avec vous !

  • Je deviens méfiante et presque possessive depuis que mon ami m'a trompé alors je ne l'étais pas avant. De plus, j'ai perdu ma confiance en moi et aussi celle que j'avais en lui. Comment me guérir ?

Le temps estompera votre méfiance si vous retrouvez une lien proche et une complicité.

  • Mon mari a annoncé à nos enfants qu'il avait rencontré quelqu'un et que ça se passait plutôt très bien. J'en souffre beaucoup, notre séparation est toute récente et j'avais préservé les enfants de l'infidélité de leur père.

Au moins les choses sont claires, il n'y a pas de mensonges. Il ne part pas à cause de vous et de choses qu'il aurait à vous reprocher, il part pour quelqu'un d'autre. Votre image n'est pas du tout écornée, même si votre souffrance est grande.

  • On parle toujours de la personne trompée comme celle à plaindre.  Mais la maîtresse n'a pas le beau rôle non plus, contrairement à ce que pense la plupart des gens. Bien sûr, il y a des sentiments entre les amants. On souffre peut-être même plus car on sait que l'autre existe...

C'est vrai la situation de la maitresse est compliquée, frustrante, toujours en marge. Mais il faut à un moment se poser la question du pourquoi on vit cette situation douloureuse et dans l'ombre ?

En savoir plus

Durant des milliers d'années, dans nos sociétés occidentales, la fidélité a été imposée par la société et par les religions. L'homme a-t-il besoin de contraintes pour être fidèle ? Peut-on encore être fidèle à l'autre toute une vie ? Les femmes sont-elles plus fidèles que les hommes ? En cas d'incartade, faut-il en parler à son conjoint ?

Libération sexuelle, évolution des moeurs… Aujourd’hui, peut-être avez-vous déjà connu la tentation ou succombé ? Nombreux sont ceux qui s'appliquent à s'épanouir individuellement sans pour autant sacrifier leur couple, à aimer tout en se sentant libre à vivre un amour infidèle. La fidélité est-elle un comportement naturel ? 

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :

Dans le forum :

Sponsorisé par Ligatus