À quoi servent les poils ?

Chaque être humain aurait en moyenne 5 millions de poils sur tout le corps. Nous sommes pourtant nombreuses et nombreux à chercher à les éliminer. Ce qui n’est pas sans conséquence sur la santé.

Clémentine Brault
Rédigé le , mis à jour le
Minute Docteur : à quoi servent les poils ?
Minute Docteur : à quoi servent les poils ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Les poils sont partout et tapissent l'enveloppe corporelle depuis la nuit des temps. Ce revêtement naturel est commun à tous les mammifères.

Nos ancêtres préhistoriques étaient d’ailleurs bien plus velus que nous, parce qu’ils étaient davantage exposés aux agressions extérieures et que les poils servent justement à cela.

Une protection contre les agressions extérieures

Ce duvet constituait une protection efficace contre les rayons du soleil, le froid, l’humidité, les chocs ou encore les parasites. Les poils dans les oreilles et dans les narines formaient aussi une barrière contre les poussières. 

Les poils alertaient même quand quelque chose pénétrait dans les orifices, grâce à leurs récepteurs tactiles. Quant aux cheveux, ils n’étaient pas là pour faire joli, mais bel et bien pour prévenir l’insolation.

Certains poils ne jouaient pas seulement un rôle protecteur, ils permettaient de capter les odeurs, chargées en phéromones.

Protection contre les IST

Ce sont des messagers chimiques qui renseignent notamment sur la disponibilité sexuelle. L'espèce a évolué et a perdu en pilosité, mais les poils assurent toujours une partie de ces fonctions et des nouvelles ont même été découvertes.  

Selon les spécialistes, les poils pubiens limitent le risque de propagation de maladies sexuellement transmissibles.

Tel un barrage, les poils empêchent le passage de micro-organismes sur la peau et sur les muqueuses, intensifiés lors d’un rapport sexuel. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !