1. / Sexo

Le coup de foudre à 60 ans, c'est possible !

Divorces, décès... Beaucoup de seniors vivent seuls et pour nombre d'entre eux, l'idée de retrouver quelqu'un avec qui partager sa vie semble impossible. C'était le cas d'Anne-Lise et Patrick jusqu'à leur rencontre lors d'un speed dating.

Rédigé le

Le coup de foudre à 60 ans, c'est possible !

Non, la sexualité ne prend pas sa retraite à 62 ans ! Selon une étude publiée en 2015, 54% des hommes et 31% des femmes ont encore une activité sexuelle après 70 ans. L'amour n'est donc pas le monopole de la jeunesse, même s'il n'est pas toujours facile d'accepter les évolutions de son corps et celui de son/sa partenaire.

Anne-Lise, 59 ans, et Patrick, 65 ans, se sont rencontrés dans un bar il y a deux ans à l'occasion d'un speed dating. Une soirée qui a bouleversé leur vie : "C'est un très bon souvenir car ce soir-là, j'ai rencontré l'homme du reste de ma vie", confie Anne-Lise. Patrick lui avoue avoir eu tout de suite "un petit coup de foudre, un coup de coeur".

A l'époque, Anne-Lise a 57 ans et Patrick 63 ans. Ils sont tous les deux veufs depuis de nombreuses années. La solitude est difficile à vivre et le besoin de rencontrer quelqu'un devient de plus en plus fort : "Une fois à la retraite, je ne bougeais plus et à un certain moment, ras-le-bol d'être seul. J'ai vu une annonce de speed dating dans le journal. Et voilà, coup de coeur pour Anne-Lise", confie Patrick.

Le premier baiser interviendra plus tard après plusieurs rencontres : "A notre âge, on est plus raisonnable. Il faut aussi savoir se laisser désirer", sourit Anne-Lise. Depuis ce premier baiser, les rendez-vous amoureux rythment leur vie. Voyages, balades en moto... Pour Anne-Lise et Patrick, ces retrouvailles sont à chaque fois l'occasion de profiter de ce nouveau bonheur d'être ensemble : "On profite de tous les moments possibles car à nos âges, on ne sait pas combien de temps on peut encore en profiter. Donc il faut en profiter tous les jours", souligne Anne-Lise.

Profiter de ces moments est d'autant plus important qu'Anne-Lise a eu un cancer du sein. Un cancer dont elle a souffert psychologiquement et physiquement. Avec Patrick, elle retrouve peu à peu confiance dans l'avenir mais aussi dans sa féminité et sa sexualité. Aujourd'hui, pour Anne-Lise et Patrick, la sexualité n'est pas le seul ciment de leur couple. Les petites attentions, la tendresse... sont pour eux essentielles.

Le couple a encore plein de projets de voyages. Mais aujourd'hui, le projet qui leur tient le plus à coeur aura lieu en 2020 : leur mariage.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus