1. / Se soigner
  2. / Recherche

Un complément alimentaire pour soigner une forme d'autisme ?

Une mutation génétique présente chez les autistes épileptiques accélérerait le métabolisme de certains acides aminés, indispensables au transport et au stockage des substances nutritives. Cette découverte est un espoir dans la recherche de traitements, car il pourrait alors s'agir de pallier simplement une carence... C'est ce que des chercheurs ont voulu tester sur la souris.

Rédigé le , mis à jour le

Un complément alimentaire pour soigner une forme d'autisme ?
Un complément alimentaire pour soigner une forme d'autisme ?

Publiée le 6 septembre 2012, dans la revue américaine Science, l'étude a été menée par une équipe de chercheurs des universités de San Diego et de Yale (Connecticut). L'équipe, dirigée par le Dr Jospeh Gleeson, professeur de neurosciences, a découvert qu'une mutation génétique, présente dans une forme d'autisme accompagnée d'épilepsie, accélérerait le métabolisme de certains acides aminés, une carence spécifique à ces malades. 

Si les résultats sont confirmés, cela permettrait de diagnostiquer plus rapidement cette forme d'autisme couplée à de l'épilepsie, qui concerne un quart des personnes autistes, et donc de démarrer un traitement plus tôt. "Ce fut très surprenant de découvrir des mutations génétiques affectant le métabolisme qui sont spécifiques à l'autisme et peuvent potentiellement être traitées", confie le professeur Gleeson.

Encore plus étonnant, un simple complément alimentaire pourrait aider à combattre la maladie, selon les auteurs de l'étude. En administrant des compléments alimentaires contenant ces acides aminés à des souris, les chercheurs ont en effet constaté une disparition des symptômes. "Le fait que le traitement potentiel soit évident et simple est le plus stimulant, car il s'agirait alors juste de donner aux patients affectés les acides aminés dont leur organisme manque", ajoute le Dr Gleeson.

Source : "Mutations in BCKD-kinase Lead to a Potentially Treatable Form of Autism with Epilepsy", Science, DOI: 10.1126/science.1224631

En savoir plus :

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus