1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Antihypertenseur

Hypertension : est-il possible d'arrêter le traitement ?

Je voudrais arrêter le traitement pour l'hypertension que j'ai commencé il y a cinq ans. Bien sûr avec un suivi de mon médecin. Est-ce possible ? Je prends un traitement contre l'hypertension depuis douze ans. Je mange peu salé. Est-il possible d'arrêter ce traitement ?

Rédigé le , mis à jour le

Hypertension : est-il possible d'arrêter le traitement ?

Les réponses avec le Pr Jean-Jacques Mourad, interniste spécialiste de l'hypertension :

"Non, on ne peut pas arrêter le traitement pour l'hypertension même si la tension est normalisée parce que c'est le traitement qui permet au patient d'obtenir le contrôle tensionnel. Sauf si le patient a perdu 20 kilos, s'il y a eu des changements radicaux dans son état de santé, a priori il aura besoin de ce traitement qui lui permet de vivre longtemps en bonne santé. La vraie difficulté que l'on a dans une maladie chronique souvent silencieuse, c'est que les personnes ne perçoivent pas le bénéfice et ne voient que le maléfice et entendent parfois des charlatans raconter des choses idiotes sur les traitements antihypertenseurs. Ils sont donc tentés et cela est légitime. L'erreur du médecin serait de dire : "je vous ordonne cette ordonnance". Notre rôle est plutôt aujourd'hui d'expliquer le bénéfice et la démence est probablement aujourd'hui un facteur qui nous aide quand cela est bien expliqué à faire admettre à des personnes de la cinquantaine de prendre un traitement.

"Les sujets qui rentrent dans la démence sont des personnes qui avaient 45 ans dans les années 65. Et les années 65 ont été une période où on n'avait pas encore de traitements hypertenseurs. Aujourd'hui on sait que la pression artérielle de nos 50 ans conditionne la qualité de nos neurones à 80 ans. Et ce bénéfice est difficile à palper, y compris pour les médecins.

"Souvent la question de l'arrêt du traitement n'est pas abordée avec le médecin. On sait que dans ces maladies chroniques y compris des maladies plus graves post-transplantation par exemple, les patients arrêtent leur traitement dans une proportion entre 30 et 40% ou le prennent de manière incomplète. On parle d'observance au traitement dans l'hypertension s'ils prennent 80% de leur traitement."

En savoir plus sur l'hypertension

Dossier :

Questions/réponses :