1. / Se soigner
  2. / Greffes, don d'organes

Greffe des deux mains : l’autonomie retrouvée

Denis a perdu ses mains dans un accident, mais il a bénéficié de la première greffe au monde de deux nouvelles mains, le 13 janvier 2000, par le Pr. Dubernard. Denis débutait alors une nouvelle vie, entre rééducation, médiatisation et autonomie retrouvée.

Rédigé le , mis à jour le

Greffe des deux mains : l’autonomie retrouvée
Greffe des deux mains : l’autonomie retrouvée
Sommaire

Rencontre avec Denis, greffé des deux mains

Denis, greffé des deux mains, répond aux questions de Michel Cymes (interview du 5 mars 2008).

Comment s’est passée la rencontre avec le Pr. Dubernard ? Comment a-t-on proposé à Denis la greffe des deux mains ?

Y a-t-il eu des phases de rejet des greffons ? Comment se déroulent les séances de rééducation ? Quels sont les progrès réalisés en matière de force et de sensibilité des mains ?

Comment Denis a-t-il vécu la médiatisation de son opération ? Quelle est la réaction du public et de son entourage ?

Réponses en images dans la vidéo ci-dessus.

Greffe des mains : le retour à l’emploi

Depuis sa greffe des deux mains, Denis a retrouvé un emploi (reportage du 15/12/05).

Six ans après son opération, la médiatisation s’est estompée mais la curiosité est toujours là.

Denis, greffé des deux mains en 2000, décrit son quotidien au travail et revient sur les désagréments d’une médiatisation soudaine.

La rééducation pour s’approprier de nouvelles mains

Séance après séance, les mains greffées de Denis gagne en sensibilité (reportage du 26/02/04).

Après la greffe de deux nouvelles mains, Denis suit des séances d’apprentissage et de rééducation pour consolider ses acquis.

Téléphoner, écrire… Peu à peu, les gestes reviennent et se précisent. Chaud, froid, toucher… La sensibilité des mains de Denis est rétablie, quatre ans après sa greffe.

Sponsorisé par Ligatus