Entrée des quartiers généraux de l'EFSA, à Parme. (cc by sa Carlo Dani)
Entrée des quartiers généraux de l'EFSA, à Parme. (cc by sa Carlo Dani)

Conflits d'intérêts : la réponse de l'Autorité européenne de sécurité des aliments

EN BREF - Critiquée par les défenseurs de l'environnement, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) s'est dotée ce 21 juin de nouvelles règles visant à "renforcer son impartialité".

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

"Nous devons trouver un équilibre entre attirer des experts et nous protéger d'influences indues", a expliqué Jaana Husu-Kallio, présidente du conseil d'administration de l'Efsa, citée dans un communiqué.

Mme Husu-Kallio ne fait pas référence à une controverse en particulier, mais l'Efsa s'est retrouvée sous le feu des critiques de la part d'ONG de défense de l'environnement, ainsi que de députés européens ou encore de scientifiques. Ils avaient mis en cause l'indépendance de certains membres de l'Efsa après la décision de l'agence de classer le glyphosate, substance herbicide controversée, comme non cancérogène.

Les nouvelles règles portent notamment sur l'examen des déclarations d'intérêt des membres des comités scientifiques et groupes de travail de l'Efsa, sur la définition de la notion de conflit d'intérêt, ou encore sur la période de "refroidissement" imposée aux experts venus de l'extérieur.  Ces derniers ne pourront être inclus dans des comités scientifiques s'ils ont été employés au cours des deux dernières années pour des organismes qui travaillent dans des domaines couverts par les attributions de l'Efsa.

"Certains peuvent penser que nous sommes allés trop loin ou que nous aurions pu aller plus loin, mais je suis sûre que nous avons trouvé le bon équilibre", a assuré la présidente du conseil d'administration de l'Efsa.

avec AFP