1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Rêves, cauchemars

Pourquoi ne se souvient-on pas de nos rêves ?

Pourquoi je ne me souviens jamais de mes rêves ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi ne se souvient-on pas de nos rêves ?

Les réponses avec le Pr Isabelle Arnulf, neurologue, et avec Tristan-Frédéric Moir, psychanalyste spécialiste du langage du rêve :

"Les rêves ne semblent pas être faits pour être retenus. Il y en a beaucoup, y compris en sommeil lent. On le sait uniquement quand on réveille les personnes au moment du rêve. Y compris dans le sommeil léger, il y a beaucoup de rêves. On ne sait pas pourquoi on ne se rappelle pas de ses rêves. Les structures activées pendant le sommeil ne sont pas les mêmes que pendant l'éveil. On se demande actuellement s'ils ne sont pas mémorisés et gardés quelque part. Parfois, dans la journée, quelque chose peut nous rappeler un rêve que l'on a fait et que l'on avait oublié."

"En tant que psychanalyste, je dirais qu'il y a un processus de censure qui s'opère. Le rêve n'a pas valeur de vécu et il est très furtif. Il va donc être évanescent et se dissiper s'il y a un processus de censure qui est à l'œuvre puisque le rêve peut nous rappeler des choses qu'on n'a pas forcément envie de voir. Dans les fonctions psychanalytiques du rêve, on peut voir la mise en avant des processus de blocage, de situations difficiles… beaucoup de choses peuvent remonter à la surface pendant le temps du rêve puisque selon Freud et Young, le rêve est la voie royale qui mène à l'inconscient. Le souvenir des rêves est très difficile parfois, principalement à cause du processus de censure. Le rêve n'a pas valeur de vécu, c'est la raison pour laquelle il n'est pas senti vécu."

Sponsorisé par Ligatus