1. / Maladies
  2. / Sommeil

Sommeil : est-il possible d'apprendre en dormant ?

L’hypnopédie est une méthode d’enseignement pendant le sommeil. Le principe : un cerveau qui dort est en mesure d’enregistrer des informations. Alors, mythe ou réalité scientifique?

Rédigé le

Sommeil : est-il possible d'apprendre en dormant ?
Sommeil : est-il possible d'apprendre en dormant ?

Le rêve de tous les étudiants est de s'endormir en écoutant un chapitre d'histoire ou un cours d'anglais, et de se réveiller bilingue ou en ayant appris par coeur le chapitre. Un vieux mythe, en partie abandonné par la science mais qui re-émerge de temps en temps avec la publication de nouvelles recherches.

Pendant le sommeil, le cerveau peut apprendre de nouveaux sons

En 2017, par exemple, une étude française a montré qu'il était possible de mémoriser de nouveaux sons pendant le sommeil, comme des bruits, dénués de sens et répétés plusieurs fois au cours des certaines phases du sommeil. Si les sons étaient émis pendant la phase de sommeil lent léger (qui suit l'endormissement), les sujets pouvaient s'en souvenir au réveil. Mais les sons appris étaient oubliés si les sujets les écoutaient pendant les phases profondes du sommeil.
L'étude suggère que pendant certaines phases du sommeil, le cerveau est capable d’apprendre de nouveaux bruits, mais il ne s’agit pas de mots ou de concepts complexes.


Une étude publiée en 2018, confirme que le cerveau est capable d'apprendre des nouveaux sons pendant le sommeil, mais met en évidence les limites de l'apprentissage. Au réveil, les sujets se souviennent d'associations simples et élementaires mais n'arrivent pas à se souvenir d'une séquence complexe de sons.  

D'ici à la réalisation du rêve d'apprendre en dormant le chemin est long...

A lire aussi : Mémoriser des sons pendant son sommeil, c’est possible

Le sommeil permet de consolider la mémoire

Le sommeil joue néanmoins un rôle essentiel dans l'apprentissage : en effet, pendant la nuit, la mémoire des notions apprises au cours de la journée est consolidée. Au cours de ce processus, les informations sont stockées dans le cerveau ou ... oubliées ! Car pour éviter une surcharge d'informations inutiles, le cerveau doit faire une sélection et en éliminer une partie. 

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

 

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus