1. / Maladies
  2. / Psychiatrie

Consulter un psy sur Internet, c'est possible

Grâce à une nouvelle plateforme, des consultations psy à distance avec délivrance d'une ordonnance sont désormais possibles.

Rédigé le , mis à jour le

Psy en ligne

"Je suis mariée, j'ai deux enfants, j'habite à Paris, j'ai 30 ans, j'ai forcément des névroses… donc c'est très bien d'avoir quelqu'un à qui en parler régulièrement". Une à deux fois par mois, Audrey a rendez-vous en ligne avec sa psychiatre. Un lien qu'elle ne souhaite rompre sous aucun prétexte.

Jusqu'à présent, il était possible pour un médecin de donner un conseil à un patient par téléphone ou par mail mais cet échange ne pouvait générer une ordonnance ou encore moins un remboursement. Avec l'essor de la télémédecine, cela est désormais possible. Une nouvelle plateforme a en effet reçu tous les agréments pour effectuer des consultations "psy" à distance.

A lire : Première plate-forme de consultations psy et de nutrition en ligne

Sur cette plateforme Internet sécurisée, les utilisateurs renseignent leur numéro de Sécurité sociale et de carte bleue avant de débuter leur séance. Les consultations en ligne leur permettent un choix plus large d'horaires et de consultations. Et comme n'importe quelle consultation, la psychiatre remplit une feuille de soins pour être remboursé ainsi qu'une ordonnance. Ces documents sont ensuite envoyés par courrier. Il n'y a aucun contact physique entre le patient et le psychiatre. C'est la raison pour laquelle cette forme de télémédecine est réservée à quelques spécialités.

Cette plateforme a obtenu l'accréditation de l'Agence régionale de santé, de la Caisse primaire d'Assurance maladie et des mutuelles. L'Ordre des médecins de son côté a validé la conformité du projet au regard du code de déontologie : "Le numérique va modifier les pratiques professionnelles. Et l'Ordre des médecins est présent pour s'assurer que ces modifications novatrices et bénéfiques de l'exercice professionnel ne dérivent pas vers une pratique commerciale ou vers du business médical", explique le Dr Jacques Lucas, délégué général au numérique du Conseil de l'Ordre des médecins.

Ce site est un des tout premiers à se lancer dans l'aventure de la télémédecine et de la visio-consultation. Aujourd'hui, seuls une cinquantaine de médecins proposent leurs services mais ils pourraient être 200 d'ici la fin de l'année.