1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pollution de l'air

Première Journée nationale de la qualité de l'air

Ce 25 septembre 2015 se tient la première Journée nationale de la qualité de l'air, initiative pilotée par le ministère de l’Ecologie. Une soixantaine de manifestations sont organisées sur l'ensemble de la France.

Rédigé le

Première Journée nationale de la qualité de l'air
Première Journée nationale de la qualité de l'air

La feuille de route de la conférence environnementale 2014 l’avait annoncé, c’est désormais institué : chaque année, une journée sera consacrée à sensibiliser et impliquer les citoyens aux enjeux sanitaires et environnementaux d’une meilleure qualité de l’air.

La pollution atmosphérique trouve notamment son origine dans l'industrie, le chauffage et les transports.

Outre le cancer, mis en avant par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), ses effets sur la santé sont multiples : asthme, allergies, maladies respiratoires ou cardio-vasculaires...

"Pour sa toute première édition, la journée de l’air a pour ambition de faire prendre conscience aux citoyens de l’importance de respirer un air de bonne qualité", explique le ministère de l’Ecologie sur le site de l’initiative. "Car la qualité de l’air, celui que l’on respire à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments, est un enjeu sanitaire, environnemental et économique majeur."

Cette journée vise aussi à faire connaître "les solutions et les bonnes pratiques qui permettent de réduire les émissions de polluants".

Des actions dans de nombreuses métropoles

De nombreuses collectivités locales vont proposer, toute la journée, des événements tels que des forums et des expositions sur les différents types de polluants. Certaines initiatives se prolongeront au-delà du 25 septembre, comme à Rennes, où une exposition, des films et des ateliers sont organisés jusqu’à la fin du week-end.

Ailleurs, des organismes de surveillance de l'air ouvriront leurs portes au public. En Alsace, l'Association agréée de surveillance de la qualité de l’air en Alsace (ASPA) accueillera les visiteurs vendredi pour faire découvrir ses activités en présence des ingénieurs et techniciens.

Un "jeu participatif et collaboratif", présenté comme "une aventure dans la ville pour partir à la découverte des politiques environnementales de la métropole", est prévu samedi à Grenoble.

A Toulouse, l'ONG France Nature Environnement (FNE) organise un jeu sur le thème de l'air et du climat vendredi.

Une journée sans voitures est prévue dimanche 27 septembre à Paris qui connaît tous les ans des pics de pollution.

Des annonces imminentes ?

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait promis "des mesures extrêmement fermes" contre la pollution de l'air. Mais l'annonce de ces mesures, initialement prévue en juillet, a été reportée à une date ultérieure. Ce pourrait être ce 30 septembre, à en croire ce tweet de la ministre :


Dans un entretien publié le 24 septembre sur le site internet du journal Le Parisien, le président François Hollande a annoncé qu'un nouveau dispositif pour restreindre la circulation en cas de pics de pollution allait être présenté par le gouvernement.

Un récent rapport parlementaire a évalué le coût de la pollution atmosphérique à 100 milliards d'euros par an en France.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr