1. / Maladies
  2. / Maladies rares

Un Chinois au pied géant opéré

Son pied mesurait près de 50 centimètres… Liu Huichang, 21 ans, a finalement pu faire réduire la taille de son pied géant, à l'aide d'une première opération chirurgicale réalisée le 27 avril. Depuis sa naissance, il souffrait de macrodactylie, une malformation congénitale rare et extrêmement handicapante.

Rédigé le

Un Chinois au pied géant opéré
Le pied de Liu Huichang mesurait 43 centimètre de longueur (©Getty Images)

Un jeune Chinois va peut-être enfin trouver chaussure à son pied... Atteint de macrodactylie depuis sa naissance, le pied droit de Liu Huichang mesurait plus de 40 centimètres. La macrodactylie est une anomalie congénitale rare, qui touche en majorité les doigts et les orteils. Les causes de cette maladie restent encore très floues (1). La déformation peut être visible dès la naissance ou apparaître durant de la croissance, prenant alors progressivement des ampleurs disproportionnées, comme dans le cas de Liu Huichang.

©Getty Images

Jusqu'à ses 21 ans, le jeune homme n'a pas pu traiter ce gigantisme local, faute d'argent pour couvrir les frais médicaux. Finalement, le 27 avril, il a subi la première des trois interventions visant à réduire la taille de son pied surdimensionné, à l'hôpital chinois de Chonghinq.

Les traitements et les actes chirurgicaux pour la macrodactylie présentent bien souvent des succès limités, car les risques de récidives sont fréquents. L'opération principale consiste à réduire la taille du membre, en sectionnant une partie des os et de la chair. Dans les cas les plus sévères, l'amputation devient inévitable. Après une opération comme celle que le jeune Chinois a suvi, d'autres sont nécessaires. Mais en général, la fonction motrice du membre reste affaiblie.

Liu Huichang garde tout de même l'espoir de porter un jour deux chaussures de même taille. Un rêve également pour sa grand-mère, qui a mis deux ans à achever la confection de la plus grande de ses chaussures, équivalente à une pointure 50

----

(1) Des liens avec une malformation congénitale des vaisseaux sanguins et lymphatiques sont notamment évoqués dans la littérature scientifique, ainsi qu'une possible relation avec une neurofibromatose de type I (vulgairement appelée "maladie d'elephant man")

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr