1. / Maladies
  2. / Maladies rares
  3. / Trisomie 21

Amniocentèse et trisomie 21

Que révèle l'examen de l'amniocentèse, le résultat est-il définitif ?

Rédigé le , mis à jour le

Amniocentèse et trisomie 21

Les réponses avec le Docteur Marie-Annick Maspoli, pédiatre, directeur médical du Centre d’action médico-social précoce de l’hôpital de Versailles :

"La prise de sang dose un certain nombre d’hormones en fonction de la période de grossesse.
"L'échographie montre des signes qui ne sont pas spécifiques à 100% de la trisomie 21. Ce n’est pas parce qu’il y a une nuque épaisse, qu’il y a une trisomie 21, ce n’est pas à chaque fois que l’on a une trisomie 21 que la nuque est épaisse. Ce n’est qu’une orientation et le résultat ne peut-être donné aux parents qu’après un calcul fait par un ordinateur qui donne un pourcentage de risque.

"On estime que l’amniocentèse est justifié lorsque le pourcentage est d’un risque sur 250. C’est une règle qui a été fixée, parce que l’amniocentèse est un geste invasif qui risque de déclencher des fausses couches.

"Une fois que l’amniocentèse est faite, on a le caryotype du bébé et là, c’est infaillible."
 

En savoir plus :