1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales

Portugal : une épidémie de légionellose depuis dix jours

La troisième plus forte épidémie de légionellose de l'histoire se déroule actuellement au Portugal. Depuis dix jours, la bactérie a tué huit personnes et contaminé plus de 300 Portugais.

Rédigé le

Portugal : une épidémie de légionellose depuis dix jours
Portugal : une épidémie de légionellose depuis dix jours

Qualifiée "d'urgence sanitaire majeure" par l'OMS, l'épidémie de légionellose qui sévit au Portugal a fait sa huitième victime le 16 novembre 2014. Dix jours après le premier signalement dans la banlieue de Lisbonne, le bilan s'alourdit à 317 personnes infectées. En cause : "une combinaison rare de facteurs environnementaux, ce qui explique l'ampleur de l'épidémie" a expliqué Francisco George, directeur général de la santé portugaise. La légionellose se serait développée dans la tour de réfrigération d'une usine d'engrais proche de la capitale portugaise.

La légionellose : la maladie du légionnaire

La légionellose a été identifiée pour la première fois en 1976, lors d'un congrès d'anciens combattants aux Etats-Unis. "La maladie du légionnaire" y avait tué 29 militaires à la retraite, en se propageant dans la climatisation de leur hôtel.

Une bactérie non contagieuse, qui se propage dans l'eau

La légionellose, ou maladie du légionnaire (voir encadré), est une infection due à une bactérie (la légionnelle). Bien qu'elle ne se transmette pas d'homme à homme, elle se propage rapidement à travers des gouttelettes d'eau. Pommeau de douche, climatisation ou bains à remous sont autant des réservoirs pour la bactérie. Les canalisations d'eaux chaudes dans les immeubles sont donc une source idéale de propagation de la maladie.

Pour endiguer l'épidémie, les autorités portugaises ont d'ores et déjà pris des mesures sanitaires. L'eau de toute la région lisboète a été désinfectée au chlore. En attendant, le gouvernement conseille à tous les habitants de nettoyer et détartrer leur robinetterie toute les semaines.

11% des personnes infectées meurent

Les symptômes de la légionellose sont proches de ceux d'une mauvaise grippe : forte fièvre, toux sèche et parfois pneumonie. Si elle reste bénigne dans la majorité des cas, la maladie peut avoir des conséquences graves chez les sujets les plus fragiles (personnes âgées, immunodéficientes ou fumeurs). Dans 11% (1), les problèmes pulmonaires, rénaux ou cardiaques déclenchés par la maladie, entrainent la mort. 

(1) Selon le miistère de la Santé, en france, en 2009