1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions

Prince est mort d'une overdose de fentanyl, un antidouleur opiacé

L'hypothèse avancée par la presse pour expliquer le décès brutal du chanteur américain par overdose de fentanyl a été confirmée jeudi 2 juin 2016 par l'institut médico-légal du nord-est des Etats-Unis.

Rédigé le

Prince est mort d'une overdose de fentanyl, un antidouleur opiacé
CC BY-SA 2.0 - Nicolas Genin

L'institut médico-légal a confirmé, ce jeudi 2 juin 2016, que le décès de Prince était dû à une overdose de fentanyl. Ce médicament, considéré comme 50 à 100 fois plus puissant que la morphine, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), est utilisée pour soulager les douleurs chroniques, rebelles aux autres traitements.

"Il avait mal en permanence"

Les raisons qui ont poussé Prince à commencer à prendre des antidouleurs ne sont pas encore établies, mais font l'objet de nombreuses rumeurs : longue maladie, fatigue physique due à ses nombreuses performances, douleur à la hanche.

"Il avait mal en permanence, mais c'était un performer", rappelle la musicienne et complice Sheila E. "Prince avait pour habitude de sauter du haut des parties surélevées de la scène, tout en étant équipé de chaussures à talons".

Lors de ses dernières apparitions publiques, l'artiste n'avait suscité aucune inquiétude sur sa santé. Mais six jours avant sa mort, Prince avait été transporté à l'hôpital après l'atterrissage en urgence de son avion privé sur un petit aéroport de l'Illinois, suite à un malaise.

Un traitement de sevrage

Prince suivait dans les semaines précédant sa mort, un traitement de sevrage prescrit par un médecin du Minnesota, selon une information donnée par le Minneapolis Star Tribune fin mai 2016.

Un spécialiste californien des addictions, le docteur Howard Kornfeld, a révélé avoir été contacté par l'entourage de Prince la veille du décès pour solliciter ses services. Dans l'impossibilité de se rendre immédiatement à Chanhassen, où se trouve Paisley Park, résidence du musicien, il avait dépêché son fils sur place. Ce dernier, arrivé le 21 avril au matin, avait découvert, avec des membres de l'entourage du chanteur, Prince mort dans un ascenseur de la résidence.

Une vague d'overdoses due aux opiacés

Les opiacés, médicaments antidouleurs qui contiennent un dérivé de l'opium, sont responsables d'une vague d'overdoses selon les CDC. En 2014, 14.000 personnes en sont mortes. 

La hausse des overdoses serait principalement au fentanyl de contrebande, élaboré dans les laboratoires clandestins. Selon une étude réalisée en 2014 par l'Agence fédérale des addictions (SAMHSA), 4,3 millions d'Américains âgés d'au moins 12 ans consommaient des médicaments antidouleurs sans indication médicale.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr