1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Tumeurs cérébrales

Tumeurs du cerveau : la neuronavigation est-elle systématiquement utilisée ?

La neuronavigation est-elle systématiquement utilisée lors d'intervention chirurgicale en vue de l'exérèse d'une tumeur maligne ?

Rédigé le , mis à jour le

Tumeurs du cerveau : la neuronavigation est-elle systématiquement utilisée ?

Les réponses avec le Pr Johan Pallud, neurochirurgien :

Explication : concernant la chirurgie, l'une des dernières avancées est la neuronavigation. Sur un écran, le chirurgien dispose d'images en trois dimensions de la tumeur du patient sous plusieurs plans. Elles vont servir de guide au chirurgien tout au long de l'intervention. Et grâce à un pointeur relié au système de navigation, il sait en temps réel s'il est au bon endroit.

"La neuronavigation est une aide pour être encore plus précis. C'est ce qu'on appelle le GPS du cerveau. On va directement là où on veut aller, à la tumeur, en prenant le chemin le moins dangereux. C'est donc une aide au repérage anatomique pendant la chirurgie.

"La neuronavigation n'est pas systématiquement utilisée. Elle l'est quand on en a besoin. Si la tumeur est située juste sous le crâne, on n'aura pas besoin de se repérer pour l'atteindre. A l'inverse, pour une lésion profondément située, on utilisera ce guide pour se repérer. La neuronavigation est une technique très séduisante qui a aussi ses limites. Au fur et à mesure que l'on opère, le cerveau se déforme et cette technique ne tient pas compte de cette déformation puisqu'elle est basée sur une IRM faite juste avant l'opération. C'est aussi une des limites qui fait qu'on ne l'utilise pas à chaque fois."