1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / AVC, rupture d'anévrisme

Peut-on avoir un anévrisme cérébral sans le savoir ?

Peut-on avoir un anévrisme cérébral sans le savoir ?

Rédigé le , mis à jour le

Peut-on avoir un anévrisme cérébral sans le savoir ?

Les réponses avec le Pr. Emmanuel Houdart, chef du service de neuroradiologie à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Oui, on peut avoir un anévrisme cérébral sans le savoir. On estime en France que près d'un million de gens sont porteurs d'un anévrisme cérébral et l'ignorent. Probablement que ces personnes ne le sauront jamais. L'incidence de la rupture anévrismale, c'est-à-dire le nombre de ruptures annuelles est de 5 000 en France. Or si on estime qu'il y a un million de gens porteurs d'un anévrisme cérébral, le taux de rupture s'élève à 0,5 %.

"Le problème d'un dépistage massif concerne le coût de santé. D'autre part, une fois le diagnostic de l'anévrisme posé, que faire ? Si le risque du traitement était nul, il y aurait une politique de dépistage systématique. Mais ce n'est pas le cas."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Peut-on complètement récupérer après une rupture d'anévrisme, ou y a-t-il forcément des séquelles ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quelle hygiène de vie adopter pour prévenir tout anévrisme ?
    Y a-t-il un facteur héréditaire dans les anévrismes ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Emmanuel Houdart, chef du service de neuroradiologie à l'hôpital Lariboisière (Paris)