Le situs inversus : explications de Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet
Le situs inversus : explications de Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet

Peut-on avoir le coeur à droite ?

Dans le cas d'un situs inversus, les principaux organes sont du mauvais côté : le cœur à droite, le foie à gauche... Comment le diagnostiquer ? Peut-il y avoir des conséquences sur la santé ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

En dehors de toute considération politique, le coeur peut se trouver à droite. Cette particularité anatomique porte un nom : le situs inversus, une maladie congénitale qui touche environ 1 personne sur 10 000. Chez les personnes touchées, les principaux organes sont inversés, en miroir par rapport à leur situation normale. Ainsi, le cœur et la rate se trouvent à droite, le foie et la vésicule biliaire à gauche.

Le situs inversus prend naissance au début de la vie fœtale. Pendant le développement embryonnaire, des gènes vont assigner aux organes leur future position, à mesure qu’ils grandissent. En clair, ils vont leur apprendre à reconnaître leur droite de leur gauche. C’est ce qu’on appelle la latéralisation. Mais si ces gènes fonctionnent mal, cela peut entraîner des inversions totales ou partielles des organes.

Une inversion qui peut avoir des conséquences sur la santé

Quand l’inversion est incomplète, on parle alors de situs ambigus. Un seul organe, comme le cœur, a une position inversée ou médiane. Cette anomalie est souvent  associée à des malformations cardiaques et des problèmes de connexions entre les vaisseaux.

En général, quand l’inversion est complète et touche l’ensemble des organes, l’anomalie n’a pas de conséquence sur la santé. Mais dans 25% des cas, elle est associée à une pathologie appelée syndrome de Kartagener. Celle-ci entraîne un mauvais fonctionnement des cils vibratiles, qui recouvrent l'appareil respiratoire, et se manifeste souvent par des difficultés à respirer et une sinusite chronique.

Certains patients adultes ont un situs inversus sans le savoir, ce qui peut les exposer à des erreurs de diagnostic. Un problème qui survient généralement en cas de douleurs abdominales aiguës, comme une crise d’appendicite. Les douleurs, normalement à droite, se situeront sur le côté gauche, entraînant bien souvent un retard de diagnostic. Cette malformation peut entraîner des complications en cas de greffe d'organes… Difficile, en effet, implanter un organe, comme le cœur ou le foie, dans une cavité qui a une forme inversée.