Alzheimer : comment apaiser l'anxiété du malade ?

Comment peut-on apaiser l'anxiété du malade conscient de sa maladie ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Marie Sarazin, neurologue :

"Il y a d'abord l'atmosphère générale à prendre en compte et les patients sont très sensibles au calme et à la patience qu'on leur accorde. L'entourage doit être particulièrement patient. Le renforcement des habitudes est également très important. C'est rassurant pour le patient. En sortant régulièrement dans son quartier par exemple, on a une meilleure mémoire des habitudes de vie. S'appuyer sur des habitudes est une bonne chose.

"Il existe également des traitements et il est fréquent que les patients aient des traitements par antidépresseurs dès le stade débutant de la maladie. Maintenant, on informe les patients et l'entourage familial du diagnostic. Il y a des situations où les patients peuvent avoir intégré le fait qu'ils ont une maladie sans se rendre compte des conséquences dans la vie quotidienne comme peut le vivre l'entourage. Il y a souvent un décalage entre une réalité des difficultés perçues et ressenties par l'entourage et ce que perçoit authentiquement le patient, ce qui ne l'empêche pas d'être déprimé."

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :